Le duo eBay – PayPal aide les TPE et PME françaises à l’export

EntrepriseMarketing
ebay-paypal-aident-pme-tpe-export

A travers la marketplace eBay et le paiement PayPal, la branche française du groupe Internet incite les entrepreneurs du Net marchand à élargir leur business au-delà des frontières.

Comment favoriser l’e-commerce transfrontalier et l’export ? Mardi matin, eBay et sa filiale de paiement électronique PayPal ont exposé leurs initiatives pour “accompagner les TPE – PME françaises dans leurs stratégies d’export”.

Invité à la session dans les locaux parisiens du groupe Internet, Jean-Rémi de Gradatour, Délégué Général de l’ASCEL (Association de l’économie numérique) qui dispose d’une commission e-commerce à l’international, considère que, sur 120 000 sites marchands identifiés en France, “10% à 20% déclarent faire de l’export” (état des lieux datant de juin 2014).

Comment surmonter cette frilosité ? Ce n’est pas évident en Europe, reconnaît Jean-Rémi de Gradatour. “Le marché unique de l’e-commerce n’existe pas. C’est juste une somme de marché e-commerce nationaux.”

Par la portée mondiale de leurs réseaux, eBay et PayPal tentent d’apporter des réponses (distinctes ou communes). Leurs intérêts sont liés puisque 40% du business eBay passe par PayPal. De plus, selon les statistiques “maison”, une transaction sur 5 est transfrontalière sur le réseau eBay.

Le développement des achats sur Internet au-delà des frontières est important pour le recrutement de membres eBay : un acheteur sur trois s’inscrit sur la marketplace lors d’une transaction transfrontalière.

La déclinaison marketplace d’eBay en France fédère “plusieurs dizaines de milliers de vendeurs pros ou semi-pros”. Mais combien d’entre eux sont entrés dans une stratégie d’exportation ? eBay ne le précise pas. “Nous mettons à la disposition de nos vendeurs deux types de boutiques pour renforcer leur capacité de prise de risque et de vendre à l’international”, explique Céline Saada-Benaben, Responsable Europe de l’offre commerciale Entreprises d’eBay.

“On a mis en place un portail dédié à la vente de l’international et  un support téléphonique client depuis Dublin.”

Le volet logistique est stratégique quand on parle de business à l’export. En l’état actuel, eBay se contente de proposer des outils de mises en relation vendeurs-acheteurs mais le groupe Internet cherche ses marques pour intégrer la dimension du transport des marchandises et des colis.” On va tester des approches en fonction des pays”, précise Céline Saada-Benaben.

Aux Etats-Unis, des accords ont été signés avec the United States Postal Service, UPS, et FedEx. Au Royaume-Uni, l’initiative Global Shipping Hub a vocation à favoriser l’export. En France, eBay a un partenaire privilégié : Mondial Relay. Les livraisons sont assurées à l’adresse de l’acheteur dans 8 pays européens (Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, Belgique, Luxembourg, Espagne, Portugal et Italie).

PayPal : 25% des transactions sont transfrontalières

Selon une enquête PayPal*, “les acheteurs en ligne transfrontaliers [ceux qui dépensent plus de 10% de leurs achats annuels à l’international entre dans cette catégorie, ndlr] dépensent au niveau mondial deux fois plus que les acheteurs en ligne uniquement nationaux.”

C’est donc une opportunité pour les entrepreneurs français à saisir. A travers la filiale de paiement électronique du groupe eBay (157 millions de comptes actifs dans le monde dont 6 millions en France), des avantages sont mis en place pour inciter les cyber-consommateurs à des achats au-delà des frontières nationales comme la livraison gratuite et les frais de retour remboursés dans 20 pays (dont la France, l’Italie ou l’Espagne), rappelle Sophie Ancely, Directrice Commerce Transfrontalier de PayPal.

Que propose PayPal France pour accompagner les e-commerçant tentés par l’export ? En l’état actuel, 40 000 sites marchands installés dans l’Hexagone sont compatibles avec PayPal. Mais la proportion de ceux qui ont enclenché une vraie dynamique de business à l’international n’est pas précisée.

Sur le réseau PayPal, 25 % des transactions sont transfrontalières. La branche française met à disposition des TPE et PME françaises des outils favorisant l’export comme PayPal Passport, un site Internet pour accompagner le mouvement avec diverses informations portant sur le commerce dans chaque pays : pics saisonniers, traditions locales, taux de change, procédures et taxes douanières…

On parle de l’export mais il faut aussi savoir accueillir les visiteurs étrangers. Selon l’étude PayPal, la France est la sixième destination d’achats sur Internet. Logiquement, on trouve les Etats-Unis et la Chine au premier rang. La France pointe à la sixième place, derrière le Royaume-Uni (numéro 3) et l’Allemagne (numéro 4).

Exporter, une activité enrichissante mais prenante. Monim KHIARI, gérant de BeautyFrench (boutique de produits cosmétiques sur la marketplace d’eBay) avec un associé grossiste, estime qu’il réalise désormais entre 75% et 80% de son chiffre d’affaires à l’international avec des ventes sur 80 pays (30% en Allemagne, 20% au Royaume-Uni et 15% aux Etats-Unis mais aussi au Mexique ou en Azerbaïdjan).

“Dans la majorité des cas, les transporteurs font leur boulot, les paquets arrivent. Dans tous les cas, je prends une assurance”, témoigne-t-il.

La société dans la région parisienne a été créée il y un an. En moyenne, Monim KHIARI envoie 50 colis par jour et n’hésite pas à effectuer des allers et retours à la Poste.

Le mois dernier, il déclare avoir généré un chiffre d’affaires de 50 000 euros. “La gestion des devises est compliquée mais le fait payer en devise locale rassure le client final”, précise-t-il.

Après avoir mis le pied à l’étrier via eBay, il décline son e-business sur la place de marché Amazon…

—-
*Commandée par PayPal, cette étude a été réalisée par IPSOS auprès d’un échantillon représentatif d’environ 17 519 personnes (soit environ 800 adultes de 18 ans et plus par pays) qui possèdent ou utilisent un appareil connecté à Internet, répartis dans 22 pays (dont le France). Les entretiens ont été conduits en ligne entre le 9 septembre et le 3 novembre 2014.
En France, l’étude de terrain a été menée en ligne du 12 septembre au 7 octobre, auprès d’un échantillon représentatif de 800 personnes. Les données ont été pondérées selon l’incidence connue d’acheteurs en ligne dans tous les pays et en fonction du profil démographique des internautes dans 7 pays. (source CP PayPal)

Infographie eBay – novembre 2014

infographie-ebay-export


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur