e-Administration : Mon.service-public.fr élargit ses prérogatives

Cloud

La version personnalisée du portail de l’administration française propose 15 nouvelles mesures pour simplifier les démarches avec les pouvoirs publics.

Mon.service-public.fr, portail pour “faciliter et simplifier les démarchés administratives”, va s’étoffer de 15 nouvelles fonctionnalités pour les particuliers, les entreprises, les associations et les collectivités.

Cette plate-forme, accessible depuis Service-public.fr (“le portail de l’administration française”), est développée par la Direction générale de la modernisation de l’Etat (DGME, rattachée au ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat) et opérée par la Documentation française.

Lundi, Eric Woerth, “ministre de tutelle du service Internet” pourrait-on dire, et Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, ont annoncé le panel des nouveautés en termes d’administration en ligne.

Les deux représentants du gouvernement mettent également “un groupe d’experts de la relation numérique à l’usager”, composé de spécialistes des nouvelles technologies issus des secteurs public et privé. D’ici la fin de l’année, ce groupe de travail proposera des mesures “pour renforcer le développement de l’offre de services à distance”.

Parallèlement, un site Internet est mis à disposition du grand public pour récolter leurs doléances (www.ensemble-simplifions.fr).

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur