e-Commerce : 1001libraires.com baisse le rideau

Marketing

Le portail Web 1001libraires.com, dédié à la vente de livres papier et dématérialisés, après un peu plus d’un an d’existence, cesse toute activité.

Le monde de l’Internet est impitoyable pour le monde du livre. Après Alapage.com, c’est au tour de 1001libraires.com de mettre la clé sous la porte.

Le président de la librairie en ligne, Matthieu de Montchalin, a évoqué des « difficultés accumulées […] devenues trop importantes pour permettre le redressement qu’elle tentait depuis plusieurs mois », rapporte Livres Hebdo.

1001librairies.com permettait à un réseau de 296 libraires indépendants en France de vendre leurs ouvrages par le biais du Web. Depuis quelques mois, une offre d’e-books avait même fait son apparition, avec un catalogue de 80 000 livres numériques.

Créé à l’initiative du Syndicat de la Librairie Française (SLF) en avril 2011, avec un investissement de départ de 2,5 millions d’euros, 1001libraires.com n’a jamais rencontré de véritable succès, miné par des soucis techniques et par des dissensions internes.

Dès le début, les ventes de livres ne suivent pas. Résultat : 4 salariés sur 7 licenciés en juillet 2011.

En parallèle, la librairie en ligne stoppe l’achat de nouveaux ouvrages, abandonne son contrat avec l’entreprise de stockage et son prestataire informatique.

Une version 2 du portail est alors prévue, avec le groupe Gibert Joseph à la technique. Mais les dettes demeurent trop importes pour que le portail Web puisse repartir du bon pied.

Face à des mastodontes comme Fnac.com ou Amazon, 1001libraires.com, dans sa courte vie, n’a jamais su trouver sa place…

 

 

Crédit image : © Yvan Reitserof – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur