e-Commerce 2012 : un secteur qui pèse 45 milliard d’euros selon la FEVAD

E-commerceEntrepriseMarketing
fevad-ecommerce-bilan-2012-m-commerce

La FEVAD vient de présenter le bilan 2012 du e-commerce en France. Bilan globalement positif, malgré une croissance ralentie. Et le m-commerce est prometteur.

Lors du traditionnel point presse organisé en début d’année, Marc Lolivier, Délégué général de la FEVAD, a détaillé l’évolution du commerce électronique (chiffre d’affaires, les acteurs de l’Internet marchand, l’essor du m-commerce) sur la base d’une étude KPMG.

Un secteur d’activité que le gouvernement scrute. La présence de Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, le prouve.

François Momboisse, Président de la Fédération des Entreprises de la Vente A Distance, a fait ressortir les points saillants de l’étude.

D’une part, la confiance dans le e-commerce à la française et ses acteurs augmente et le taux de satisfaction des consommateurs est très élevé.

D’autre part, l’acte d’achat sur le Net, fixe ou mobile, est devenu un acte banalisé, les français achetant de plus en plus souvent, quand bien même le panier moyen d’achat est en baisse.

Selon l’étude réalisée traditionnellement par la FEVAD sur la base du panel ICE 40* et sur plus de 100 000 plateformes de paiement, rapporte un chiffre d’affaires record pour le e-commerce en 2012 : 45 milliards d’euros soit une hausse par rapport à 2011 de 19% !

Rien qu’au quatrième trimestre, les achats sur Internet ont représenté 13,1 milliards d’euros.

Effet de la crise et du pouvoir d’achat qui s’émiette ? On constate  une relative baisse du montant du panier moyen : 85 euros.

Tandis que le nombre de paiements en ligne a lui connu une croissance de 25% !

Croissance e-commerce 2012
Croissance du e-commerce en 2012, source: Fevad

S’agissant du nombre de sites marchands recensés, il a également continué de progresser, mais un peu moins rapidement que l’an passé.

Ainsi, au cours des douze derniers mois, le nombre de sites marchands actifs recensés s’élève à 117 500 (+17%).

Un nouveau site marchand se crée en France chaque demi-heure”, explique Marc Lolivier.

Mais bien entendu, ce sont les grands sites et les pionniers du secteurs (“pure players” ou enseignes physiques), qui se taillent la part du lion.

Les sites du panel Fevad iCE 40 pèsent à eux seuls près de 30% de l’ensemble des ventes sur Internet.

Ces sites ont connu en 2012 une progression de 7% de leur activité, en dépit d’un léger fléchissement au dernier trimestre.

Les secteurs d’activité ne sont pas tous à la même enseigne.

Ainsi, les ventes de produits grand public (hors “food” et “C2C”) ont progressé de 6% d’un an sur l’autre.

Tandis que les segments “high-tech” , “électroménager” et “tourisme” enregistraient une croissance de 7% au cours des douze derniers mois.

Le m-commerce toutes voiles dehors !

Le m-Commerce est en plein boom… Bien au-delà même de ce qui avait été anticipé par la FEVAD il y a un an.

Au quatrième trimestre 2012, le m-commerce enregistre ainsi un chiffre d’affaires 2,6 fois supérieur à celui du dernier trimestre 2011 (1 milliard d’euros contre 400 millions d’euros).

Et même s’il ne représente pour l’heure que 2% du business e-commerce, sa progression rapide devrait lui permettre rapidement d’atteindre 8 à 10% du CA, et plus encore…

Un phénomène appréciée à sa juste valeur par la FEVAD.

D’autant que, dans le même temps, une autre étude signée Médiamétrie celle-là montre que l’audience du e-commerce au cours des mois d’octobre et novembre dernier grimpe de 5% par rapport à la même période de 2011, soit 31,7 millions d’e-consommateurs.

Bertrand Krug (Médiamétrie//NetRatings) évoque aussi une fréquence d’achat croissante de ces nouveaux consommateurs, ainsi qu’une cible de population qui décolle littéralement : celle des plus de 65 ans, qui voient leur part croître de 32% dans le total des consommateurs sur le Net !

Après avoir tenté de décortiquer le profil du cyberacheteur (parité homme-femme respectée à la lettre, légère surreprésentation des 25-34 ans et petite prépondérance des CSP+), Bertrand Krug a dévoilé le top 15 des sites marchands les plus visités et un trio bien installé en tête : Amazon, Cdiscount et FNAC.

Deux internautes sur trois, soit près de 29 millions de personnes, ont consulté au moins un de ces sites en moyenne chaque mois entre octobre et novembre 2012.

Et vague montante du m-commerce oblige, Amazon est aussi l’application mobile de e-commerce la plus visitée avec près de 2,4 millions de visiteurs uniques, soit 11% des mobinautes, suivie de près par Voyages-SNCF.com (1,5 millions de visiteurs uniques, soit 7% des mobinautes).

L’étude complète est disponible sur le site de la FEVAD.

* L’indice ICE 40 porte sur les 40 principaux sites marchands français hors alimentaire, avec, au passage, un acteur de ce panel qui a disparu en cours d’année : Surcouf.

Quiz : Connaissez-vous les paiements en ligne ?

(Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : Julien Tromeur )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur