e-Commerce : les pure players perdent du terrain face aux enseignes physiques

E-commerceMarketing
pwc-toluna

Dans son classement 2014 du Top 30 du e-commerce, PwC note que les pure players rencontrent des difficultés à se mesurer aux enseignes physiques disposant désormais d’un canal Web pour la vente de leurs produits.

Dans son classement des 30 premiers acteurs de la vente en ligne de produits en France en 2014, PwC, en association avec Toluna et LSA*, note qu’Amazon devient le premier e-commerçant dans l’Hexagone en matière dépenses cumulées l’année dernière, détrônant ainsi le français CDiscount, sur la deuxième marche du podium.

« Amazon a démontré sa capacité à prendre des parts de marché sur les catégories « soft » (les produits de grande consommation et l’équipement de la personne). Cdiscount est toujours associé aux produits « hard »  (l’électroménager par exemple), malgré ses récents efforts pour se renforcer dans le « soft », comme avec sa Marketplace comptoirsante.com, une référence de la parapharmacie en ligne », relève Anne-Lise Glauser, directrice Strategy chez PwC.

Copyright : PwC/Toluna/LSA
Copyright : PwC/Toluna/LSA

L’étude démontre toutefois que les pure players sur le secteur du e-commerce enregistrent des difficultés, face à des enseignes qui disposent également d’une vitrine physique.

Parmi les 17 magasins rencensés, certaines se font remarquer, à l’image de Decathlon (11ème, +5 places), Sephora (21ème place, +5 places), Kiabi (22ème, +5 places), SuperU (25ème, +4 places), But (20ème, +3 places), Intermarché (23ème) ou encore Leroy Merlin (26ème).

« Malgré les très belles performances d’Amazon, les douze pure players qui figurent dans le top 30 ont perdu en moyenne une place. 3 Suisses, eBay, Le Bon Coin et Zalando enregistrent les plus fortes baisses, perdant entre 3 et 5 places », explique Anne-Lise Glauser.

PwC explique les bonnes performances des magasins physiques par leur présence cross et multi-canal, concrétisée par une augmentation des investissements dans le secteur de l’e-commerce et de nouveaux concepts magasins, comme le développement du « click & collect », le retour des produits commandés en ligne en boutique physique ou encore la vérification sur le Web des stocks disponibles en magasin.

 

*L’enquête EC30 est réalisée depuis octobre 2012 par Internet sur le panel Toluna France (300 000 membres actifs sur un total de 6,6 millions de panélistes Toluna.com). Le classement 2014 tient compte des données recueillies entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014.
15 000 personnes ont été interrogées sur leurs achats (marketplaces comprises) des 7 derniers jours (catégorie, site et somme dépensée) en biens de consommation courants (hors services et biens dématérialisés) dans 7 catégories différentes (Culture/Jeux, Habillement, Electroménager/High-tech, Equipement de la Maison/Jardinage/Bricolage, Alimentation/Boisson/Entretien, Hygiène-Beauté/ Santé/Bien-être, Autres).

 

Crédit image : Ivelin Radkov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur