e-Marketing : Altima s’empare de son concurrent BDBL Media

CRMEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
altima-BDBL media
2 27

Le Français Altima, spécialiste du « digital commerce », a racheté l’agence BDBL Media, installée sur le créneau du conseil en acquisition de clients dans le secteur du numérique.

Agence française spécialisée dans le commerce numérique Altima a acté l’acquisition d’un de ses concurrents, BDBL Media, agence de marketing digital.

Fondé en 1997, Altima dispose de 8 bureaux à travers le monde (France, Russie, Chine, Canada, Etats-Unis) et apporte à ses clients la mise en place de dispositifs digitaux dans le secteur du e-commerce : design experience, CRM, SEO, digital-in-store, optimisation (A/B testing), analytics, hébergement, dans des secteurs comme la distribution, la vente à distance, le prêt-à-porter, la beauté, la banque-assurance et le tourisme.

Parmi son portefeuille de 250 clients, citons Verbaudet, Petit Bateau, ClubMed, ING Direct, La Redoute, Cora, relay.com, Cyrillus, Banque Accord, Salomon ou Saint-Maclou.

Le rachat de l’agence BDBL Media permettre à Altima de bénéficier de l’ensemble de son savoir-faire en matière de marketing digital. Elle a en effet fait le choix de privilégier les contenus et la data pour la mise en place de dispositifs médias pour ses clients autour de ses pôles Search Engine Marketing (SEA et SEO), Social Media Marketing (SMA et SMO) et Display Advertising (programmatique et remarketing).

Ce rapprochement permettra ainsi à Altima d’accélérer son développement en matière d’e-marketing et de renforcer ses équipes sur les segments de l’acquisition, du SEO et de l’analytics.

Son objectif : devenir, au cours des prochains mois, une des premières agences de conseil en acquisition.

« […] nous allons être à même de couvrir des besoins encore plus étendus au sein d’une agence full-service à dimension internationale, tout en gardant des objectifs de performance accrus. Pour nos clients, l’accès à une plus large panoplie d’experts e-marketing et à des filiales implantées sur des marchés difficiles à atteindre comme la Chine et la Russie sont des vrais avantages », a expliqué Anders Hjorth, fondateur de BDBL Media.

 

Crédit image : designer491 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur