e-Paiement par prélèvement : SlimPay surfe sur la migration SEPA

E-commerceE-paiementMarketing
slimpay-levee-fonds
2 21

SlimPay, société parisienne de la vague FinTech, lève 15 millions d’euros pour accélérer son essor dans la gestion des paiements récurrents en entreprise.

Les investissements dans la FinTech se multiplient. Après la levée de 31 millions d’euros de Prêt d’Union (crédit entre particuliers), SlimPay apporte sa contribution.

Positionné comme un expert de la gestion des paiements récurrents (abonnements et paiements répétés) qui a surfé sur la digitalisation du prélèvement sur fond de migration vers la norme SEPA, la société IT parisienne lève 15 millions d’euros auprès d’un investisseur unique : le fonds néerlandais Prime Ventures.

Fondée en 2009 par Jérôme Traisnel et Jean-Louis Hoenen, SlimPay dispose du statut d’établissement de paiement agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).

Ce prestataire de services de paiement travaille pour le compte des commerçants. Il est chargé de gérer et sécuriser le recueil des mandats de prélèvement (par voie de signature électronique), ainsi que la présentation des débits des comptes.

Fort d’un effectif de 35 personnes réparties entre la France, l’Allemagne et les Pays-Bas, la société revendique plus de 2000 clients dans le monde dont Deezer, Nespresso, SFR, PriceMinister ou EDF.

La levée de fonds devrait permettre de doubler la taille de l’équipe avec de nouvelles ressources pour les services Commercial, Marketing et IT. Tout en poursuivant les efforts R&D.

La société dispose d’un nouveau siège près de Madeleine (Paris VIII).

Dans la foulée, de nouvelles offres vont apparaître, notamment à destination des PME et des bureaux au Royaume-Uni et en Espagne devraient être ouverts d’ici la fin de l’année.

En 2014, SlimPay déclaré voir opéré un volume de 2,4 milliards d’euros dans le cadre de son activité de paiement en ligne par compte bancaire.

« L’Europe des paiements est en marche et elle présente une véritable opportunité de développement des échanges internationaux », déclare Jérôme Traisnel, cité dans le communiqué.

« Un marchand français ou allemand peut désormais prélever ses clients dans plus de 34 pays. Nous avons l’ambition de devenir le leader européen des paiements récurrents. »

Une petite vidéo pour expliquer le concept de SlimPay s’impose :

Payer en ligne directement avec son compte bancaire from SlimPay on Vimeo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur