Easynet : 1er arrivé sur la ligne du dégroupage

Mobilité
Information - news

Easynet revendique la première ligne réellement dégroupée en France chezl’utilisateur final. Derrière l’effet d’annonce, se profile l’ouverture dumarché de la paire de cuivre aux opérateurs début 2001.

27 opérateurs* testent depuis le 3 juillet le dégroupage de la paire de

cuivre. Easynet, dans les “starting block” depuis le coup d’envoi des phases

d’expérimentation arrive premier sur la ligne d’arrivée. “Nous proposons

depuis aujourd’hui sur la rue Turbigo, une paire de cuivre indépendante de

France Telecom. L’utilisateur est connecté à un répartiteur DSLAM (Digital

Subscriber Line Access Multiplexer), lui même relié à l’épine dorsale

Easynet de 34 mégaoctets” indique Hervé Le Roy, Responsable DSL chez

Easynet. “59 autres connexions vont suivre” poursuit-il.

Si l’annonce a valeur de symbole, elle inaugure techniquement l’ouverture à

la concurrence de l’accès à la boucle locale, pierre angulaire de toutes les

offres ADSL à venir. Dans ce domaine, le gouvernement devrait entériner par

décret cet été, l’ouverture officielle de ce marché, à tous les opérateurs

actuellement en phase de test. Pour l’heure, les expérimentations sont

menées dans sept régions (Paris Turbigo, Paris massena, Massy, Puteaux,

Lille, Lyon et Marseille) autour de matériel.

* Les 27 opérateurs qui testent la paire de cuivre dégroupée sont : 9

Télécom Réseau , Belgacom, Cable & Wireless, Cegetel, Colt, Completel,

Covad, Easynet, First Mark, First Télécom, GTS Omnicom, High Way One,

ISDNET, Kaptech, Kast Télécom, Kertel, KPNQwest, Ldcom, Linx Télécom, MCI,

MTLcom, Objectif BL, Siris , Skyline, Speedcom, Télé 2 et Télécom

Développement.

Pour en savoir plus : Easynet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur