Easynet mutualise le load balancing de F5 Networks

Mobilité
Information - news

En commercialisant une offre d’optimisation de trafic basée sur la solution de load balancing de F5 Networks, Easynet souhaite ouvrir ce marché aux petites structures.

L’opérateur européen Easynet complète son offre d’optimisation de trafic par un partenariat avec F5 Networks. Jusqu’ici, Easynet disposait d’une offre dédiée qui était difficilement compatible avec les petits budgets. La nouvelle offre est basée sur une plate-forme mutualisée, ce qui permet de baisser considérablement les coûts. “Il est vrai que pendant longtemps les gens associaient la mutualisation avec mauvaise qualité de service. Aujourd’hui, ce n’est plus vrai. Les opérateurs ont fait de gros efforts. Les plates-formes sont redondantes et sont surdimensionnées par rapport aux besoins réels”, assure David Cyrille, chef technique hébergement chez Easynet.

Le nouveau service d’optimisation de trafic est basé sur la solution Big IP 540 de F5, qui permet notamment de rediriger la requête d’un internaute vers le serveur le moins sollicité. Elle permet aussi d’accélérer les temps de réponse en convertissant les requêtes réalisées selon le protocole HTTP 1.0 vers des requêtes formulées en HTTP 1.1. Le service permet en outre de dédier des tâches bien précises à chaque serveur. Dans le but, par exemple, d’utiliser un serveur pour les images et un autre pour les documents HTML. Des options qui permettent de compenser l’absence de cache.

Load balancing pour petites structures

L’offre s’adresse à de petites sociétés qui n’ont pas les moyens d’avoir en interne une solution de load balancing (équilibrage de charge). “Aujourd’hui, si les prix ont chuté sur les serveurs, les outils de gestion de trafic restent encore chers. On peut avoir un serveur Web à partir de 2 200 euros. Dans ce cas, il est difficile d’imaginer de devoir dépenser près de 12 000 euros pour un load balancing, explique David Cyrille.

La facturation se calcule en fonction du nombre de serveurs utilisés, quel que soit le nombre de requêtes. Le prix de la solution pour deux serveurs est donc de 4 500 euros par an. Les serveurs doivent être hébergés dans un des centres d’hébergement d’Easynet. Il est toutefois possible, en fonction de la provenance des requêtes, de répartir ses serveurs dans différents centres afin de rapprocher le contenu des internautes. Les frais de mise en service sont de 540 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur