Echange de maisons : GuestToGuest cumule les levées de fonds

EntrepriseLevées de fondsStart-up
guesttoguest
0 0

Spécialiste de l’échange gratuit saisonnier de logements entre particuliers, le Français GuestToGuest valide une troisième levée de fonds en un peu plus d’un an.

La plate-forme française GuestToGuest, qui propose un service gratuit entre particuliers d’échange de maison ou d’appartement pour les vacances, a bouclé une troisième levée de fonds de près d’un million d’euros auprès de ses actionnaires historiques, comme Alyan Group.

Très récemment, en avril dernier, la start-up avait déjà réussi à finaliser un tour de table de 4 millions d’euros auprès de l’assureur MAIF, qui propose depuis septembre 2014 une assurance tous risques aux membres de la plate-forme.

Sa première levée de fonds remonte à juin 2014 : Alyan Group avait apporté un peu près un million d’euros.

Alternative à AirBnB, GuestToGuest, fondé en 2011 par Emmanuel Arnaud et Charles-Edouard Girard, permet aux 146 000 membres fédérés en communautés d’échanger gratuitement, pour quelques jours ou quelques semaines, leur logement partout dans le monde.

Le service Web dispose d’un catalogue de plus de 145 000 maisons ou appartements et affiche un site Internet accessible en 6 langues : français, anglais, espagnol, italien, portugais et néerlandais. Une version allemande devrait bientôt voir le jour.

Si l’inscription est entièrement gratuite, GuestToGuest se rémunère via des services optionnels payants : une caution concernant un logement peut être demandée par le prêteur. La plate-forme prélève alors une commission de l’ordre de 3,5%.

Elle met également à disposition une assurance fournie par la MAIF (protection contre les sinistres, remboursement en cas d’annulation, rapatriement en cas de problème de santé) et propose une prestation liée à la vérification de l’identité d’un membre, facturée 25 euros.

GuestToGuest, qui vise le million de membres à l’horizon 2018, mettra à profit cette nouvelle levée de fonds « d’accélérer sa croissance ». Une app mobile pour Android et iOS est attendue pour octobre prochain.

 

Crédit image : Denphumi – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur