Amazon Echo : un assistant virtuel pour intégrer le foyer

Mobilité
3 3

Au tour d’Amazon de se lancer dans les assistants virtuels avec Echo, une enceinte capable de vous écouter à votre domicile.

Après son dongle Amazon Stick assez proche du Google Chromecast, Amazon part à l’assaut du secteur des assistants virtuels. Le groupe dirigé par Jeff Bezos le décline de manière singulière puisqu’il prend la forme d’un appareil conçu pour le foyer. Baptisé Echo, il est capable de diffuser de la musique mais est aussi toujours à l’écoute, prêt à répondre à n’importe quelle question.

Echo est en effet sans cesse connecté en Wi-Fi au réseau et de ce fait au cloud d’Amazon Web Services. Il fonctionne de manière similaire à Siri d’Apple, Google Now ou encore Cortana de Microsoft.

Mais il s’en distingue en intégrant ce cylindre haut de 23,5 cm et d’un diamètre de 8,3 cm. En premier lieu, cette forme lui permet de diffuser le son à 360° dans une pièce.

Il est aussi à l’écoute de toutes les questions de n’importe quel utilisateur et depuis n’importe quel endroit de la pièce. Pour ce faire, ce sont pas moins de 7 microphones qui entourent tout le sommet de l’appareil. Ils fonctionnent suivant une technique de beamforming qui leur permet d’associer de manière constructive le son capté par tous ces microphones. Pas besoin de hurler donc en théorie si vous désirez poser une question à Echo depuis l’extrémité d’une pièce.

On effectue une requête en prononçant tout d’abord le mot magique « Alexa » (qui regroupe la dimension Web analytics chez Amazon »). Echo peut répondre à n’importe quel type de question pratique (météo, orthographe d’un mot, heure, date, hauteur de l’Everest…) mais peut aussi être utilisé pour diffuser de la musique via les deux haut-parleurs qu’il intègre.

Le petit cylindre permet en effet de diffuser de la musique depuis Amazon Prime Music, TuneIn et iHeartRadio. Mais il est également possible de le connecter en Bluetooth à n’importe quel terminal pour diffuser de la musique via des services comme Spotify, Google Musique ou même stockée en local.

Amazon met également en avant l’aspect cloud qui lui permettra d’évoluer dans le temps de manière transparente pour l’utilisateur (sans mise à jour de l’appareil) mais aussi de mieux reconnaître les formulations de questions des utilisateurs suivant une courbe d’apprentissage.

En septembre dernier, on apprenait qu’Amazon, via le Lab126, testait un dispositif connecté en Wi-Fi. Certes, il ne prend pas encore les commandes pour Amazon Fresh (service permettant à des abonnés de recevoir le jour même de leur commande des produits d’alimentation ainsi que d’autres produits de consommation courante). Mais, dans le futur, rien n’empêche Amazon d’intégrer à Echo des fonctionnalités associées à de tels services.

La plasticité même d’un appareil connecté au cloud tel que Echo lui permettra en effet d’évoluer dans le futur et d’intégrer sans cesse de nouvelles fonctionnalités telles que des commandes domotiques.

Echo fonctionne de concert avec une application dédiée baptisée Echo et disponible pour les plates-formes Android et Fire Phone. Sur iOS et Windows Phone, il faudra passer par un navigateur internet. Cette application permet notamment d’envoyer des requêtes à distance depuis son terminal mobile. Echo est également livré avec une petite télécommande intégrant un microphone et des boutons pour la lecture de musique et le contrôle du volume sonore.

Reste que s’il est montré comme un appareil pouvant être déplacé dans les différentes pièces du foyer pour vous accompagner, Echo ne dispose pas de batterie mais fonctionne connecté au secteur.

Echo est proposé au tarif de 199 dollars mais à seulement 99 dollars pour les personnes ayant souscrit à l’offre Amazon Prime. Il est uniquement proposé via un programme d’invitation et il faudra donc attendre une éventuelle réponse positive par e-mail pour faire partir des heureux élus.

Malgré l’échec cuisant de son premier smartphone Fire Phone, Amazon ne renonce donc pas pour autant à ses ambitions dans le hardware.

Amazon_Echo_a
Echo, l’assistant virtuel et vocal d’Amazon dans une enceinte

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur