Un éditeur accuse Apple d’utiliser illégalement la marque “iBooks”

Cloud

La maison d’édition américaine J.T. Colby & Co a déposé une plainte contre Apple. Elle l’accuse en effet d’utiliser illégalement sa marque “iBooks” pour son application dédiée aux livres numériques.

Apple n’a pas de chance en ce moment avec les noms de ses nouveaux services. La semaine dernière, la société iCloud Communications a déposé une plainte contre la « marque à la pomme » aux Etats-Unis, s’estimant victime de la surmédiatisation dont bénéficie Apple via son nouveau service de stockage en ligne de contenus multimédia iCoud.

Cette fois-ci c’est l’appellation “iBooks”, qui désigne notamment l’application permettant d’acheter et de lire des e-books sur les terminaux mobiles de la firme de Cupertino, qui fait l’objet d’une nouvelle attaque en justice.

La maison d’édition new-yorkaise J.T. Colby & Co a déposé une plainte devant la cour fédérale du disctrict de New York. Elle explique avoir racheté les actifs et les droits sur les publications de l’éditeur Byron Preiss en 2006 et 2007, qui avait alors édité quelques 1000 ouvrages sous le terme « iBooks »  il y a 12 ans.

La maison d’édition américaine J.T. Colby & Co souligne dans sa plainte qu’Apple ne détiendrait le droit d’utiliser la marque « iBooks » que pour ces ordinateurs, prédécesseurs des MacBooks, et non pas pour son application liée aux livres numériques.

L’éditeur note également que l’utilisation de ce nom « iBooks » par Apple risque d’entraîner une confusion dans l’esprit des consommateurs, et tendrait à affecter la qualité de cette marque. La firme de Cupertino n’a pas encore réagi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur