Edward Snowden en France : la pétition démarre fort

Régulations
edward-snowden-cyberespionnage-petition-express

Plus de 70 000 signatures ont été recueillies sur la pétition en ligne de l’Express qui s’engage pour qu’Edward Snowden bénéficie d’un statut de réfugié politique en France.

La pétition lancée par L’Express qui se mobilise pour qu’Edward Snowden bénéficie d’un statut de réfugié politique rencontre un certain écho. Lancée sur la plateforme Change.org en début de semaine, elle fait apparaître désormais 73 000 signatures (pointage mercredi après-midi). Le cap des 50 000 avait déjà été dépassé dans la journée de mardi.

Il n’est pas certain que Barack Obama apprécie cette initiative de pétition alors que le Président des Etats-Unis vient en France pour célébrer le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie.

Depuis juin 2013, l’Américain Edward Snowden, ex-consultant en informatique pour le compte de la NSA, multiplie les révélations sur les pratiques de cyber-espionnage massif à l’échelle mondiale menées par son pays. Il a bénéficié d’un statut de réfugié politique en Russie, qui arrive en échéance en juillet. Précisons que le Premier ministre Manuel Valls a exprimé ses réticences à accueillir Edward Snowden sur le territoire national.

Au-delà des Etats-Unis, le lanceur d’alertes dévoile aussi des pans de pratiques de cyber-espionnage mené par les services de renseignements du Royaume-Uni. Mardi, The Register a sorti une information exclusive émanant du lanceur d’alerte à propos d’un centre d’écoutes clandestines des communications transitant par les câbles sous-marins exploité par le GCHQ et qui serait situé au Moyen-Orient.

Quiz : Connaissez-vous la CNIL ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur