Election : le Parti Pirate réalise un score modeste

Mobilité

Lors d’un scrutin local dans les Yvelines, le Parti Pirate a obtenu 2,08%. Un coup d’essai avec des moyens limités mais pas un coup dans l’eau.

Le Parti Pirate n’a pas marqué l’esprit des électeurs mais au moins celui des internautes.

Pour la première fois en France, un représentant de la section française du Parti Pirate s’est présenté officiellement à l’élection législative partielle de la 10ème circonscription des Yvelines.

On connaît les résultats du premier tour organisé le dimanche 20 septembre : le Parti Pirate, représenté par Maxime Rouquet, suppléé par Laurent Le Besnerais, a obtenu 2,08% des suffrages.

C’est le plus faible score des huit candidats en lice mais c’était juste un coup d’essai dans le cadre d’un scrutin local. Inévitablement, Maxime Rouquet ne sera pas présent au second tour qui va se dérouler le 27 septembre prochain. Il refuse de donner des consignes de vote.

“Nous tenons à exprimer tous nos remerciements à celles et ceux qui nous ont aidés et soutenus tout au long de cette première campagne (…) Alors que son existence était peu médiatisée il y a trois semaines, et alors que les moyens étaient très limités pour cette première campagne, les citoyennes et les citoyens ont exprimé leur soutien aux idées défendues par le Parti Pirate”, explique le candidat malheureux et son suppléant sur le blog dédié à la campagne.

Les représentants de la section française du Parti Pirate avaient organisé deux réunions publiques à l’occasion de cette élection (la dernière s’étant déroulée le 16 septembre à Rambouillet) au cours desquelles ils ont présenté leur programme (défense des libertés individuelles et de la vie privée sur Internet, redéfinition de la propriété intellectuelle, défense de la neutralité du réseau…) et exprimé leur opposition à la loi Hadopi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur