Elitegroup rachète un sous-traitant d’Apple

Mobilité

Le fabricant de cartes mères Elitegroup Computer System est en train de boucler l’acquisition d’AlphaTop, le sous-traitant taiwanais d’Apple qui fabrique son iBook. Cet achat est destiné à renforcer les compétences d’Elitegroup dans le domaine des ordinateurs portables. Le choix d’un industriel fabriquant essentiellement des Mac est caractéristique de l’intérêt de l’avance d’Apple dans le domaine.

Le fabricant de cartes mères taiwanais Elitegroup Computer System cherche à étoffer ses compétences déjà vastes. Spécialisée dans l’assemblage de sous-ensembles pour PC, la firme est surtout un des principaux fabricants de cartes mères pour PC. Ce fournisseur est en passe de réaliser l’acquisition, pour 234 millions de dollars, d’un autre sous-traitant taiwanais, Alpha-Top. Cet industriel est le fournisseur des iBook d’Apple, qui se vendent bien actuellement sur tous les continents. Cette activité compte pour 90 % des ventes d’Alpha-Top qui a vu ses revenus multipliés par douze depuis un an (voir édition du 17 août 2000), un signe indubitable de la vigueur des ventes d’Apple sur le marché des portables.

Cette acquisition est destinée à faire entrer rapidement Elitegroup sur le segment des ordinateurs portables, qui doit poursuivre une croissance importante dans les mois à venir. Son choix de faire l’acquisition d’un sous-traitant d’Apple n’est pas dû au hasard : Elitegroup tente actuellement de développer de nouveaux produits et cherche des relais de croissance forts. La firme dispose notamment d’un bureau de recherche et développement capable d’apporter des solutions aux constructeurs qui lui en font la demande. Les entreprises taiwanaises travaillent habituellement main dans la main avec leurs commanditaires pour la fabrication des cartes. L’avance d’Apple dans l’intégration de technologies à l’intérieur de machines à emporter, indubitable au regard des performances des machines produites, pourrait permettre à Elitegroup d’acquérir à bon compte une compétence de haute volée qu’elle saurait réutiliser sur le marché des portables pour PC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur