Elon Musk : Tesla et autres « idées folles » pour changer le monde

Entreprise

Le journaliste Ashlee Vance a réactualisé sa biographie d’Elon Musk, portrait d’un homme d’affaires qui rêve en grand, de Tesla à SpaceX.

Un chiffre d’affaires doublé en un an, mais des pertes qui se creusent : Tesla vient de présenter des résultats trimestriels qui posent plus de questions qu’il n’apportent de réponses.

Le constructeur de  véhicules électriques vient aussi de lancer son plus grand pari avec la sortie de la Model 3.

À la baguette, un dirigeant emblématique : Elon Musk.

Le journaliste Ashlee Vance, plume reconnue dans la technologie après ses passages par le New York Times et The Economist (et qui écrit désormais pour Bloomberg Businessweek), avait publié, en 2015, une biographie de l’intéressé.

Il a récemment réactualisé cet ouvrage qui établit le portrait d’un homme d’affaires rêvant en grand et ne voyant pas comme un aboutissement personnel la revente d’une société pour quelques millions de dollars.

« Il a imploré les gens de comprendre qu’il n’était pas à la poursuite d’opportunités économiques passagères. Il s’efforce de résoudre des problèmes qui le tarabustent depuis des dizaines d’années », affirme Vance, non sans rappeler qu’Elon Musk est passé près d’épuiser, pour donner corps à ses projets, la fortune amassée avec la revente de PayPal.

Au-delà de Tesla, qu’il a repris en main, son ambition démesurée est symbolisée par un projet dont il est le véritable architecte : SpaceX, spécialisé dans le lancement d’engins spatiaux et dont l’objectif ultime est de coloniser Mars.

Idées folles ?

elon-muskLe portait que dresse Vance est celui d’un passionné de technologies, capable de discuter des questions scientifiques les plus pointues sans perdre de vue les aspects plus macroéconomiques.

Silicon.fr, qui a épluché l’ouvrage, regrette que le journaliste perde « rapidement toute distance avec son sujet » et « [sombre] parfois dans la complaisance » : l’aspect « geek et playboy » prend le pas sur le côté « mégalo, voire tyrannique » qu’illustrent quelques épisodes parmi lesquels le renvoi brutal de sa fidèle assistante.

Vance ne prend, par ailleurs, pas de recul vis-à-vis de l’approche caractéristique de la Silicon Valley : apporter à tous les défis de l’humanité une réponse technologique ; la voiture électrique face à la pollution atmosphérique, la conquête de Mars face à l’épuisement des ressources de notre planète…

À l’issue d’un de ses dîners partagés avec l’auteur de sa biographie, Elon Musk avait lancé : « Vous me prenez pour un dingue ? »

Cité dans ladite biographie, Larry Page, cofondateur de Google, donne un élément de réponse : « Les bonnes idées sont toujours folles jusqu’au jour où elles ne le sont plus ».

Le dirigeant et son associé Sergey Brin – autre cofondateur de Google – se réunissent de temps en temps avec Elon Musk dans un appartement secret situé à Palo Alto, afin d’imaginer les solutions technologiques les plus folles pour « sauver le monde ».

« Elon Musk ; Tesla, PayPal, SpaceX : l’entrepreneur qui va changer le monde ». Ashlee Vance, 24,90 euros, éditions Eyrolles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur