Numérique : un déjeuner en paix avec François Hollande ?

Régulations
dejeuner-numerique-elysee-francois-hollande

François Hollande organise une réunion puis un déjeuner avec un parterre de personnalités du monde de l’IT. Reste à savoir l’ordre du jour précis…

“Le Numérique, une force pour la France”. C’est sous ce thème que François Hollande réunit ce midi un parterre de personnalités du monde numérique pour une séance de travail suivie d’un déjeuner à l’Elysée.

Parmi les représentants du secteur IT, signalons la présence de Benoît Thieulin (La Netscouade), Marie Ekeland (Elaia Partners), Guy Mamou-Mani (Syntec Numérique), Pierre Louette (Orange) et Valérie Peugeot (Orange Labs).

Fleur Pellerin, en qualité de ministre en charge de l’Economie numérique, devrait également assister à ce rendez-vous présidentiel.

Fiscalité numérique, protection des données personnelles (avec l’affaire Prism en toile de fond), épanouissement de l’écosystème numérique en France…Les sujets ne manquent pas. Même si l’on ne sait pas réellement quel est l’ordre du jour de cette réunion.

Dans une vidéo disponible sur le site Internet de l’Elysée, Benoît Thieulin (La Netscouade) évoque la “gigantesque transition sociale et numérique” et des “actions politiques à mener”.

Curieusement, son titre de président du Conseil national du numérique n’a pas été précisé. C’est d’ailleurs étonnant que l’ensemble du collège du CNN ne soit pas présent à ce déjeuner.

Marie Ekeland, Associée chez Elaia Partners (fonds qui a récemment investi dans la start-up Teads), rappelle les “annonces très fortes” faîtes par le Président de la république à l’occasion des Assises de l’Entreprenariat.

Tout en considérant de manière plus globale qu’il faut “dissocier les notions d’innovation et de R&D [classiquement liées]” pour prendre en compte le “développement cyclique” et “le design”. Une nouvelle respiration apportée par des géants du Web comme Google ou Facebook.

De son côté, Guy Mamou-Mani insiste sur la perception du “numérique, industrie à part entière”, mais aussi “outil de transformation de l’Etat” (comme la formation en ligne pour les universités).

Il avait déjà interpellé les pouvoirs publics sur la dimension de la formation en alternance dans le secteur IT en France lors d’un concours spécial développeurs organisé dans les locaux de 42.

Signalons au passage l’absence de Xavier Niel à ce déjeuner qui aurait tant de choses à dire sur le sujet …

Toujours dans la même vidéo, Pierre Louette, DGA d’Orange, considère que la France “doit permettre aux sociétés numérique “d’éclore, de se développer, d’accéder au financement et de s’épanouir dans l’économie nationale”.

Ainsi, François Hollande suit les traces de son prédécesseur Nicolas Sarkozy à l’Elysée.

La convocation des entrepreneurs du numérique au Palais de la présidence de la république. Même si le style diffère…

————————
Quiz : Connaissez-vous les grandes sociétés françaises du Web ?
————————–

credit photo : Shutterstock;com –  Copyright: kurtcan


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur