EMC jette une passerelle entre le NAS et le SAN

Cloud

Le leader mondial du stockage commercialise un nouveau logiciel afin de créer un réseau de stockage unifié. Le logiciel permet en effet d’établir une passerelle entre le NAS et le SAN. Selon l’éditeur, l’opposition SAN/NAS n’est dès lors plus d’actualité. Une opposition qui était d’ailleurs pour EMC un faux débat.

“Le débat qui consistait à opposer le SAN au NAS est un faux débat”, explique Alain le Prado, Business Manager NAS chez EMC. Et d’ajouter à son affirmation que le SAN se définit comme étant une infrastructure alors que le NAS est essentiellement un service. Dès lors, si les deux technologies n’ont pas vocation à s’opposer, pourquoi ne pas tenter de les réunir. L’idée, déjà émise depuis quelque temps, prend aujourd’hui toute sa réalité.

EMC a ainsi développé un logiciel capable de tirer tous les avantages du NAS et du SAN. HighRoad jette ainsi une passerelle entre ses deux systèmes de stockage en réseau. Jusqu’à présent, si le serveur de fichiers, alors relié au LAN de l’entreprise, faisait une requête, le fichier demandé risquait de saturer le réseau si son contenu était trop lourd. Le principe de HighRoad est de faire transiter la même requête par le serveur de fichiers relié au NAS à travers le réseau, et d’effectuer le retour de ce fichier via le SAN soit une connectique en fibre channel adaptée au contenu lourd. HighRoad adapte ainsi le chemin emprunté par les fichiers en fonction de leur taille. HighRoad permet ainsi le partage de fichiers dans un SAN. Une situation réservée jusqu’alors à un environnement NAS. Le prix de ce logiciel est de 33 000 dollars.

De son côté, IBM annonce également une solution similaire, au travers d’un logiciel appelé Storage Tank. Mais le concept ne deviendra pas réalité avant la seconde moitié de l’année prochaine.

Pour en savoir plus : EMC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur