En 2009, Norton protège l’ordinateur en silence

Cloud

Symantec a dévoilé sa nouvelle gamme de solutions de sécurité Norton 2009. Objectif numéro un : la performance en terme de vitesse et de ressources.

Norton se fait discret sur les ordinateurs. Les versions 2009 des solutions de sécurité grand public, Norton Internet Security et Norton Antivirus, ont été conçues par Symantec avec un objectif de “zéro impact” sur le système. Il est désormais possible de désactiver les fonctions de l’antivirus les moins indispensables lorsque l’utilisateur a besoin d’un maximum de ressources pour faire tourner d’autres applications.

Ce “mode silencieux” très pratique s’active automatiquement lorsque des films, des jeux ou des présentations passent en plein écran. Il suspend les alertes et mises à jour pour éviter de ralentir la machine. L’utilisateur peut aussi l’activer manuellement à tout moment.

Dans le même genre, une autre fonction appelée “Smart Scheduler” (planificateur intelligent) gère scans, mises à jour, etc. lorsque l’ordinateur n’est plus utilisé. A l’utilisateur de définir le temps d’inactivité au bout duquel celle-ci se met en route. A chaque nouveau mouvement de souris, le compteur se remet à zéro.

Pour prouver ce qu’il avance sur les performances en matière de vitesse et d’impact système, l’éditeur de la solution de sécurité a ajouter deux indicateurs sur l’interface d’accueil du logiciel. L’un montre le taux d’utilisation du CPU (Central processing unit) par le système et l’autre par Norton. Pour les plus geeks des utilisateurs, il est même possible d’afficher des statistiques et des informations plus détaillées.

Un gain de temps dans l’analyse avec Norton Insight

L’autre nouveauté de la version 2009, réside dans la technologie d’analyse Norton Insight. L’outil permet d’identifier les fichiers à risques qui ont besoin d’être examinés. Résultat : un gain de temps lors des scans suivants. Symantec augmente la fréquence des mises à jour de protection. Elle tombent toutes les cinq à quinze minutes grâce à Pulse Update.

En ce qui concerne la protection du système, Norton s’appuie sur plusieurs éléments : des listes blanches et noires, l’analyse comportementale, et la nouvelle technologie SONAR qui examine en permanence les fichiers ou encore les informations remontées de la communauté d’utilisateurs Norton, etc.

L’anti-spam est désormais intégré à la suite de sécurité Internet, en restant désactivé par défaut. Pour l’enclencher, il faut ouvrir la fenêtre des paramètres où d’autres fonctions et options peuvent également être configurées. Pour les plus novices en la matière, les bulles d’aide ne sont pas loin et il existe toujours le support technique de Norton désormais gratuit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur