En pleine faillite, Syquest trouve un repreneur

Cloud

A peine inscrit sous la protection du chapitre 11, le texte qui régit les banqueroutes aux Etats-Unis, Syquest annonce son rachat par un mystérieux repreneur.

Syquest, le fabricant de disques durs amovibles, vient d’annoncer son rachat par une société dont il n’a pas dévoilé le nom. En proie à de grosses difficultés financières, il avait été contraint de stopper ses activités la semaine dernière et venait de se placer sous la protection du chapitre 11, le texte qui régit les faillites aux Etats-Unis (équivalent de cessation de paiement).

Le fabricant a expliqué qu’il avait déjà signé et que la vente devait être finalisée le 25 novembre mais on ne connaît toujours pas le repreneur. Iomega, le spécialiste des supports amovibles qui fabriquent notamment le lecteur Zip, n’avait pas caché son intérêt pour Syquest. Si le rachat a bien lieu, le repreneur héritera des produits et des technologies développés par le fabricant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur