Entrust sécurise les e-mails de bout en bout

Cloud

Seuls le cryptage et l’identité numérique permettent d’échanger des documents confidentiels sous forme électronique. Entrust proposera bientôt un système permettant les échanges sécurisés y compris avec des partenaires ne disposant pas de ce genre de système.

Conclure un contrat par l’intermédiaire d’une signature électronique, l’e-business ne demande que ça. Seulement, même si en France, par exemple, la signature électronique a désormais la même valeur qu’une signature manuscrite (voir édition du 2 avril 2001), les solutions techniques reconnues ne sont pas encore légion. La société américaine Entrust tente de faire un pas en proposant une nouvelle solution de chiffrement de bout en bout du courrier électronique. Et ce de manière totalement transparente, atout essentiel, selon la société, consciente de la difficulté d’adaptation des utilisateurs à de nouveaux outils. “Entrust Messaging Server permet aux entreprises de tirer parti des avantages de la messagerie électronique et d’obtenir des résultats plus concrets et quantifiables”, assure Bill Conner, PDG d’Entrust. Et de continuer : “Quant aux clients, il leur permet de remplacer les documents imprimés confidentiels par la messagerie électronique sans qu’une gestion complexe soit nécessaire, ni que les utilisateurs modifient leurs habitudes d’utilisation de la messagerie.”

Pour y parvenir, Entrust propose donc une gestion de la sécurisation des messages entièrement sur le serveur. Tous les messages internes seront ainsi facilement cryptés. En revanche, il faut résoudre le problème des échanges avec un partenaire extérieur qui ne dispose pas forcément d’une méthode de sécurisation de ses messages. La première étape consiste à crypter les messages selon le standard S/Mime, reconnu par toutes les applications de courrier électronique du marché. Dans un second temps, Entrust “prévoit de lancer un service de certificats de messagerie afin d’apporter davantage de valeur ajoutée à ses solutions de messagerie sécurisée”. Ce service renverra automatiquement les destinataires extérieurs à l’entreprise vers Entrust afin de recevoir une identité numérique gratuite. Ce dernier service est annoncé pour le quatrième trimestre 2002.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur