Ericsson se sépare sans délai de son DG Hans Vestberg

LicenciementsManagement
hans-vestberg
0 2

Les mauvais résultats d’Ericsson, ainsi qu’un train de vie jugé incompatible avec la situation du groupe, coûtent à Hans Vestberg son poste de directeur général.

Hans Vestberg aura passé un peu plus de six ans et demi à la direction générale d’Ericsson.

Le voilà démis, avec effet immédiat, des fonctions qu’il occupait officiellement depuis le 1er janvier 2010 – sa nomination remontant à juin 2009.

L’équipementier télécoms suédois est formel : « Dans la conjoncture actuelle, et au moment où l’entreprise accélère la mise en oeuvre de sa stratégie, le conseil d’administration a décidé que le temps était venu de changer de dirigeant ».

Hans Vestberg paye le tribut de résultats en baisse. Illustration au 2e trimestre, avec un chiffre d’affaires en recul de 11 % sur un an, quand le résultat net chute de 26 %.

Depuis janvier, l’action Ericsson a dévissé de 23 % à la Bourse de Stockholm.

La concurrence est de plus en plus forte face à Nokia (qui a fusionné avec Alcatel-Lucent), mais aussi vis-à-vis des acteurs chinois.

Il faut, en outre, composer avec la maturité des marchés américains et européens dans la 4G, ainsi que le ralentissement de la demande en Amérique du Sud et en Chine.

Bilan : une nouvelle cure salariale est envisagée, avec 3 000 à 4 000 postes concernés.

Hans Vestberg a également dû faire face à des critiques sur les généreux bonus accordés à l’équipe dirigeantes. Le coût des déplacements professionnels en jet privé est aussi pointé du doigt : 5,4 millions d’euros y ont été injectés depuis 2010.

Du côté des actionnaires, on juge ce train de vie peu conforme à la crise que traverse Ericsson. La grogne était palpable, selon quotidien Dagnes Industri : eux des principaux porteurs considéraient qu’une démission était nécessaire.

Pendant la période de transition, le trésorier Carl Mellander prendra la place du directeur financier Jan Flykhammar, lequel assurera l’intérim de Hans Vestberg, comme le souligne Silicon.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur