Espionnage : AT&T dans le collimateur de l’EFF

Mobilité

L’Electronic Frontier Foundation entend démontrer les pratiques d’espionnage
entreprises par l’opérateur AT&T, sous couvert de la NSA.

Des documents obtenus par l’Electronic Frontier Foundation (EFF) pourraient être utilisés pour démontrer que l’opérateur téléphonique américain AT& T a autorisé la National Security Agency (NSA) à mettre en place dans ses bureaux une “pièce secrète ” dédiée à la surveillance du trafic sur Internet.

Les documents en question ont été remis dans le cadre d’une bataille juridique opposant l’EFF à AT&T pour violation de la vie privée de ses utilisateurs. Le gouvernement américain a demandé aux tribunaux de rendre une fin de non-recevoir, jugeant que le procès pourrait révéler des secrets d’état.

“Le tribunal de district n’a pas cédé aux tentatives du gouvernement visant à enterrer l’affaire,” a déclaré l’avocat de l’EFF Kurt Opsahl. “Ce pays a une longue tradition de procédures judiciaires ouvertes et nous nous réjouissons de voir, à l’heure même où nous nous apprêtons à porter l’affaire devant la cour d’appel, les millions de clients AT&T concernés être en mesure de prendre connaissance de nos arguments et preuves et de s’en faire eux-mêmes une opinion.”

La pièce, décrite comme secrète et sécurisée, abrite des équipements de surveillance utilisés pour espionner les clients d’AT&T. Les enquêtes pourraient également porter sur l’utilisation du Web, la messagerie électronique et les communications vocales.

“Ces preuves viennent étayer notre thèse selon laquelle AT&T coopérerait avec la NSA pour orchestrer la surveillance massive et illégale de millions d’américains ordinaires,” a déclaré Cindy Cohn, le directeur juridique de l’EFF.

“Cette surveillance est actuellement débattue au Congrès et dans toute la nation, ainsi que dans les tribunaux. Le public a le droit de voir ces d ocuments importants, les déclarations de nos témoins et nos arguments judiciaires, et nous sommes heureux de les leur soumettre,” conclut-il.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 13 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur