Etsy : la marketplace de l’artisanal veut conquérir le Nasdaq

BourseE-commerceEntrepriseMarketing
etsy-prochaine-IPO-nasdaq

La plateforme e-commerce spécial fait-maison veut s’introduire en Bourse pour lever 100 millions de dollars.

10 ans après sa création, Etsy se lance dans une procédure d’introduction en Bourse.

La plateforme e-commerce dédiée aux produits artisanats ou vintage a effectué les démarches nécessaires dans ce sens et vise le Nasdaq.

Basée à Brooklyn (Etat de New York) et fondée par Rob Kalin (mais dirigée par Chad Dickerson), la société e-commerce chercherait à lever 100 millions d’euros.

Sa valorisation tournerait autour de 2 milliards de dollars. Ce qui constituerait la plus grosse IPO de l’Internet à la sauce new-yorkaise depuis 1999.

Dans les documents déposés, on a pu découvrir la répartition du capital d’ETSY. Les fonds Accel, Union Square Ventures et Index Ventures détiennent respectivement 27%, 15,2% et 12,8% du capital de la société Internet.

La société, qui emploie 685 personnes, a réalisé un chiffre d’affaires de 195,6 millions de dollars en 2014 (+56% par rapport à 2013) mais affiche une perte de 15,2 millions de dollars.

Sa communauté est importante : 1,4 million de vendeurs actifs pour presque 20 millions d’acheteurs.

Le modèle d’Etsy repose sur le nombre de produits référencés sur sa marketplace (29 millions d’articles) et un commissionnement sur les ventes réalisées par les espaces boutiques de ses membres.

Il existe une déclinaison française du service depuis début 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur