Europe : le centre de lutte contre la cyber-criminalité EC3 entre en action

Le centre européen de lutte contre la cyber-criminalité EC3, installé à La Haye, vient d’ouvrir ses portes, dans les locaux d’Europol. Son but : « combattre la cybercriminalité et défendre un Internet libre, ouvert et sûr. »

cybercriminalite EC3

Mis en œuvre dans le cadre de la stratégie de sécurité intérieure de l’UE, adoptée en 2010, le Centre européen de lutte contre la cyber-criminalité (EC3European Cybercrime Centre) est officiellement inauguré ce 11 janvier dans les locaux d’Europol à La Haye, aux Pays-Bas.

« Le centre de lutte contre la cyber-criminalité accroîtra fortement la capacité de l’UE à combattre la cyber-criminalité et à défendre un Internet libre, ouvert et sûr. L’EC3 nous aidera à surpasser (les cyber-criminels) en intelligence et en vitesse », a déclaré à cette occasion Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée des affaires intérieures.

Plutôt que de mener des actions dispersées à travers différentes entités réparties sur l’ensemble du territoire européen, l’EC3 « centralisera l’expertise et l’information, soutiendra les enquêtes criminelles et va promouvoir les solutions à l’échelle de l’UE ».

Situé dans les locaux de l’Office européen de police (Europol), le Centre européen de lutte contre la cyber-criminalité a officiellement débuté ses activités le 1er janvier 2013 avec la mission de centrer son action sur les activités illicites suivantes :

- La fraude en ligne, notamment financière, perpétrée par des organisations criminelles
- L’exploitation sexuelle des enfants sur Internet
- Les attaques des infrastructures critiques et des systèmes d’information de l’UE

Par ailleurs, le Centre doit également faciliter les travaux de R&D dans le domaine, contribuer au renforcement des capacités dont disposent les services européens de police, les juges et les procureurs en la matière, élaborer des rapports et publier des alertes précoces, note Silicon.fr.

Enfin, l’EC3 mettra à la disposition des États membres de l’UE un service d’assistance (help desk) à la lutte contre la cyber-criminalité et proposera son expertise dans le cadre d’enquêtes communes réalisées à l’échelle de l’Union.

« La lutte contre la cyber-criminalité requiert que nous réagissions avec souplesse et de manière adéquate, car il s’agit d’un phénomène qui ne connaît pas de frontière et qui implique des criminels difficiles à démasquer », a déclaré Troels Oerting, directeur de l’EC3.

« Le Centre », a-t-il ajouté, « a pour vocation d’apporter cette expertise, en tant que centre de fusion des informations et de soutien aux enquêtes opérationnelles et de police scientifique, mais il a également la capacité de mobiliser toutes les ressources pertinentes dans les États membres de l’Union, afin d’atténuer et de réduire la menace cyber-criminelle. »

L’EC3 est financé sur le budget général d’Europol (environ 84 millions d’euros l’an dernier) et devrait disposer de 7 millions d’euros seulement pour ses activités opérationnelles dans le cadre du budget 2013 de l’Office européen de police, selon Techcrunch.

Toutefois, la Commission européenne a déclaré vouloir augmenter à l’avenir le budget d’Europol afin de donner à l’EC3 les moyens de ses ambitions.

—————————————————————————————————

Quizz : Hacking, phishing, spamming… La sécurité sur Internet n’a pas de secret pour vous ?

 

 

Crédit image : Copyright Bruce Rolff-Shutterstock.com

avast! Antivirus

Plus de 200 millions de personnes font confiance à avast! pour protéger leurs appareils - plus que tout autre antivirus Et il devient encore meilleur. Téléchargez- le maintenant !

Derniers commentaires



0 replies to Europe : le centre de lutte contre la cyber-criminalité EC3 entre en action

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

00:33:03