Eurotarif : Orange répercute la baisse sur ces offres mobiles spécial “vacances”

Régulations
wi-fi-vacances-soleil-ete-repos

L’opérateur rafraîchit sa gamme d’offres mobiles pour l’été (séjours à l’étranger ou en France) en prenant en compte la nouvelle donne tarifaire au niveau européen.

Orange renouvelle sa gamme d’offres mobiles pour les Français qui partent en vacances à l’étranger et qui souhaite profiter de son smartphone ou de sa tablette sur place.

L’opérateur télécoms en profite pour répercuter la baisse des tarifs roaming validée par la Commission européenne (voir tableau ci-dessous).

“Notamment sur les connexions Internet mobile avec des tarifs divisés par 6”, assure Orange dans sa communication.

Concrètement, deux nouvelles formules “passe” arrivent dans la gamme Orange Travel : pour les séjours de courte durée, le Pass jour en zone Europe (dont DOM) coûte à 3 euros (valable 24h après souscription).

Il donne accès à un service de base de communication : 10 minutes d’appels (hors numéros spéciaux) + 10 SMS (hors numéros courts et SMS surtaxés) + Internet (10 Mo).

Plus étoffé, on trouve le Pass Internet zone Europe pour 15 euros (valable 7 jours) avec un accès  Internet (consommation de 50 Mo).

Dans la nouvelle gamme “Let’s go” mis en place pour ceux qui restent en France, Orange propose un nouveau forfait “à partir de 2 euros” par mois pour les abonnés Orange mobile (avec engagement de 12 mois ) avec l’envoi et réception mail “en illimité” et la connexion “en illimité” au Wi-Fi d’Orange.

Un système de recharge “Let’s Go” a été instauré entre 5 euros (1 jou, 300 Mo) et 20 euros (15 jours, 2 Go).

A destination des touristes étrangers, un “coffret prêt-à-surfer” sera disponible à 44,90 euros “sans contrat et sans engagement”. Il contient une clé 3G+ Domino pour connecter ses équipements en Wi-Fi (limité à 5 : PC, mobiles, consoles de jeux, appareils photos…) et comporte un crédit de données de 500 Mo à consommer dans le mois.

Comme d’habitude, bien lire les CGV. Vivement recommandé alors qu’UFC-Que Choisir repart en guerre contre les opérateurs mobiles et leurs clauses présumées abusives.

 

 

 

 

 

Crédit illustration photo : ©-Dudarev-Mikhail-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur