Extradition : Kim Dotcom plaide pour une diffusion en streaming de son audience

CensureJuridiqueRégulations
3 2

Menacé d’extradition vers les USA pour piratage, le fondateur de Megaupload Kim Dotcom a demandé à que son audience devant la justice néo-zélandaise doit retransmise en direct et en streaming.

Kim Dotcom ne tient pas à quitter la Nouvelle-Zélande pour être extrader vers les Etats-Unis, en vue d’un procès.

Pour mieux faire parler de lui, le mythique et controversé créateur de Megaupload a même décidé de mettre en scène ses démêlés avec la justice. Il a en effet demandé à ce que soit filmé et retransmis en live sur le Web son audience à la Haute Cour d’Auckland concernant l’examen de l’appel de son extradition vers les Etats-Unis.

Petit rappel des faits : début 2012, la célèbre plate-forme de diffusion de contenus Megaupload, fondée par Kim Dotcom – de son vrai nom Kim Schmitz -, avait été coupée, sur requête de la justice américaine, pour infraction à la législation sur le copyright. Ce coup d’arrêt avait été suivi par une perquisition médiatique de la police dans la villa de Kim Dotcom.

Depuis, le ministère américain de la Justice cherche à extrader Kim Dotcom en vue d’un procès. Sur fond de batailles entre avocats,  le fondateur de Megaupload en a profité pour lancer un service de stockage de fichiers dans le cloud Mega.

Fin décembre 2015, la justice néo-zélandaise a considéré qu’il existait des « preuves accablantes » allant dans le sens d’une extradition de Kim Dotcom et de ses acolytes à l’époque de l’exploitation de Megaupload (Finn Batato, Mathias Ortmann et Bram van der Kolk).

S’il est finalement extradé aux Etats-Unis et finit par comparaître devant un tribunal américain, Kim Dotcom encoure la bagatelle de 20 années de prison.

Afin de s’assurer une comparution équitable lors de sa prochaine audience en Nouvelle-Zélande, il a demandé à ses avocats de défendre devant les juges l’idée d’une diffusion en directe et en streaming des débats au nom d’un « intérêt public et international sans précédent ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur