Interview Fabien Versange :”600 nouveaux sites sont créés chaque jour avec SiteW”

Bases de donnéesCRMData-stockageMarketing
Fabien Versange sitew

Co-fondateur de SiteW, Fabien Versange présente cette jeune pousse auvergnate, spécialisée dans la création et l’hébergement de sites Web.

ITespresso.fr : Comment êtes-vous parvenu à convaincre 1 million de webmasters de créer un site sur votre plateforme ?

Fabien Versange – Je pense si nous avons pu convaincre 1 million d’utilisateurs, c’est principalement pour 3 raisons :

Tout d’abord le service. Cédric et moi avons commencé le développement de SiteW en 2007. Il existait à l’époque quelques outils de création de sites Internet en ligne (aux USA, Allemagne et Israël), mais la plupart consistaient au mieux à mettre des éléments graphiques les uns sous les autres, sans réelle liberté.

Nous avons fait le choix de nous différencier en permettant à nos utilisateurs de créer le site qu’ils imaginaient avec une autonomie et une liberté totales. Pour cela, nous nous mettons à la place de notre cible : des personnes ayant envie de créer elles-mêmes leur site Internet, mais avec peu de connaissances techniques.

Nos points forts sont l’ergonomie de l’outil et les différentes formes d’accompagnement que nous leur apportons (aide en ligne, tutoriels, FAQ, guides, support réactif).

Ensuite, le modèle économique. Créer un site avec SiteW peut être totalement gratuit. Cela nous permet de faire connaître notre outil au plus grand nombre. Une fois l’outil pris en main et apprécié, nos utilisateurs peuvent nous recommander à leurs proches et éventuellement choisir une formule payante pour apporter plus de fonctionnalités à leur site et avoir une meilleure visibilité sur Internet.

Enfin, notre bon référencement dans Google. Cela fait plusieurs années que SiteW apparaît dans les premiers résultats de recherches telles que “créer un site” ou “création site”, ou d’autres recherches plus spécifiques. Grâce à cela, 600 nouveaux sites Internet sont créés avec SiteW chaque jour.

ITespresso.fr : Quelle audience représente tous ces sites ? Privilégiez-vous le modèle premium ou le modèle publicitaire ?

Fabien Versange – L’audience mensuelle est actuellement : 1,8 million de visiteurs uniques et 7 millions de pages vues.

Notre modèle est 100% freemium. Aucune publicité n’est affichée sur les sites de nos utilisateurs ! Nous tenons à ce que les sites de nos utilisateurs restent “propres” et que leurs visiteurs les apprécient. Les sites créés sur SiteW sont notre vitrine, même les sites gratuits.

Pour créer des sites plus complets, nous proposons 2 formules payantes

  • la formule Premium à 9,99 euros/mois, qui permet de créer plus de pages, d’avoir son propre nom de domaine, des modules interactifs (blog, commentaires, formulaire de contact, …),
  • et la formule Pro à 29,99 euros/mois, qui permet en plus d’avoir sa propre boutique en ligne.

Ces abonnements nous permettent d’avoir une croissance moyenne de 15% par an et un chiffre d’affaire de près de 500 000 euros.

ITespresso.fr : Quelle infrastructure informatique avez-vous développé pour gérer tous ces sites ? Qui sont vos partenaires ?

Fabien Versange – Nous louons des serveurs dédiés chez OVH et gérons en interne notre infrastructure redondante haute-disponibilité, distribuée dans plusieurs datacenters dans le monde.

Pour pallier plus rapidement les aléas du hardware, nous comptons basculer cette infrastructure sur des machines virtuelles d’ici 1 an.

 

ITespresso.fr : Comme JeuxVideo.com, vous êtes basé dans le Cantal. Comme JeuxVideo.com, comptez-vous ouvrir votre capital à des investisseurs parisiens ?

Fabien Versange – Cela n’est pas d’actualité pour le moment. Nos clients règlent de 3 mois à 2 ans en avance : ce besoin en fond de roulement négatif nous permet d’investir pour continuer le développement de notre service et pérenniser la croissance de la société.

Pour cela, nous avons renforcé notre équipe avec 2 nouvelles recrues l’an dernier, et 1 développeur supplémentaire cette année.

Actuellement présent dans les pays francophones, germanophones et anglophones, notre objectif est de proposer notre service aux pays hispanophones d’ici fin 2015.

 

ITespresso.fr : Le mobile devrait dépasser le Web dans les prochains mois. A l’instar de vos concurrents Wmaker avec GoodBarber, Allez-vous prendre le virage des applications natives ?

Fabien Versange – Nous avons amorcé le virage mobile : tous les sites créés sur SiteW ont désormais une version Mobile Friendly, qui satisfait les exigences de Google et permet un référencement optimal.

Cet affichage mobile est pour le moment automatiquement généré à partir du contenu des sites. Nous travaillons donc à la mise en place d’une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux utilisateurs de SiteW de personnaliser cet affichage mobile d’ici cet été.

Concernant les applications, à moyen/long terme, 2 services verront le jour :

– Nos utilisateurs pourront mettre à jour le contenu de leur site (nouvelles photos dans une galerie, articles sur leur blog, produits dans leur boutique…) directement depuis leur smartphone via une application SiteW.

– Nos clients e-commerce pourront proposer à leurs clients d’installer leur propre application pour commander leurs produits plus facilement


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur