Les adresses @facebook.com sèment la zizanie

Marketing

Joyeux capharnaüm avec les adresses courriel @facebook.com. De nombreux messages se sont égarés dans la nature et certains mobinautes utilisateurs du service ont vu leurs carnets de contacts chamboulés.

Les adresses mail @facebook.com ont défrayé la chronique il y a peu, lorsqu’elles se sont subitement affichées par défaut sur le profil de chacun des 900 millions de membres du réseau social, sans leur consentement.

Les voici réinvesties sur le devant de la scène pour une toute autre raison, en l’occurrence un bug par lequel les utilisateurs du service qui synchronisent leurs données depuis un mobile perdent aléatoirement des messages et voient leurs carnets de contacts inopinément réorganisés.

En lieu et place des adresses courriel définies par défaut pour chaque correspondant (Gmail, Hotmail et consorts), s’affiche en effet systématiquement l’alias @facebook.com, vers lequel est d’ailleurs redirigée une partie des e-mails reçus.

Facebook reconnaît d’autres problèmes de synchronisation et les justifie malhabilement. Ils sont liés à la décision prise de masquer toutes les autres adresses e-mail.

Non visibles sur l’interface Web, celles-ci disparaissent également de l’application mobile et par conséquent des carnets de contacts stockés sur les smartphones, lors de l’importation des données. Seuls certains terminaux seraient affectés.

Les équipes techniques imputent ce mauvais traitement à un défaut dans l’API et assurent travailler d’arrache-pied pour résoudre ce désagrément.

Interpellée à l’égard de cette modification opérée en catimini, la direction de Facebook a réfuté toute idée d’un passage en force, alors que les observateurs soupçonnent une mise en avant déloyale du service, qui n’a pas su trouver son public en deux ans.

Loin d’initier un quelconque rétropédalage, les incriminés se sont d’abord défendus en invoquant la réversibilité de ce changement, moyennant la modification d’une option dans les tréfonds de l’interface de paramétrage du compte.

Nombre d’internautes se sont néanmoins estimés lésés et ont consécutivement redoublé de méfiance envers Facebook, jusqu’à prendre leurs distances, pour certains.

 

 

Crédit image : Copyright Martan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur