Facebook : les développeurs peuvent récupérer l’adresse et le numéro mobile des membres

Mobilité

Facebook autorise les développeurs d’applications tierces utilisant l’API Graph Social à collecter l’adresse et le numéro de téléphone mobile de ses membres, en leur demandant leur accord.

Facebook fait-il une entorse à sa politique de protection de la vie privée ?

Sur son blog dédié aux développeurs, le réseau social a en effet récemment précisé avoir étendu le principe de la collecte des donnés personnelles des utilisateurs par les développeurs dans le cadre de la mise à jour de l’API Graph Social.

Ainsi, les développeurs d’applications tierces pour Facebook utilisant Graph Social sont désormais autorisés à récupérer le numéro de téléphone mobile ainsi que l’adresse d’un membre en lui demandant son autorisation.

Au moment où un utilisateur de Facebook installe une application utilisant Graph Social, il pourra alors recevoir une notification officielle de son développeur lui demandant la permission de collecter ces deux informations personnelles.

Le membre Facebook verra ainsi apparaître une fenêtre de dialogue baptisée « Demande d’autorisation » où va figurer la mention « Accéder à mes informations Contact ». Libre à l’utilisateur d’accepter ou de refuser…

Voilà une nouveauté qui pourrait mécontenter les 600 millions de membre de Facebook. Surtout que, récemment, le réseau social avait fustigé les pratiques de certains développeurs, qui n’avaient pas hésité à vendre à des gestionnaires de bases de données des informations personnelles qu’ils avaient collectées sur des utilisateurs de Facebook.

Une nouvelle fois donc, Facebook semble tendre le bâton pour se faire battre. En outre, cette nouvelle politique de partage des informations pourrait faire apparaître de nouvelles menaces informatiques, comme le souligne Sophos.

En effet, l’éditeur de sécurité explique que cette nouvelle possibilité de collecte pourrait donner l’idée à des cyber-criminels de lancer de nouvelles applications malveillantes destinées aux vols de données privées, ici le numéro de mobile et l’adresse postale.

Pour garder l’esprit tranquille, Sophos recommande aux membres de Facebook de tout simplement supprimer leur adresse et leur numéro de téléphone de leur profil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur