Facebook bondit sur FacioMetrics : la reconnaissance faciale, c’est fantastics ?

EntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
facebook-faciometrics-reconnaissance-faciale
1 10

Facebook enrichit son expertise dans les technos de reconnaissance faciale avec le rachat de FacioMetrics.

Facebook persiste dans la voie d’exploiter les technologies de reconnaissance faciale en acquérant FacioMetrics.

Cette start-up est issue d’une spin-off de l’Université Carnegie Mellon (Pittsburgh) survenue en 2015. Son équipe a développé une technologie de reconnaissance faciale qui prend en compte les comportements et les émotions qui se lisent sur nos visages.

On ne connaît pas les détails de la transaction entre les parties.

Fort des capacités d’analyses biométriques, FacioMetrics avait commencé à produire des outils vidéo destinés aux développeurs.

Une série d’instituts de recherches ou de start-up avait commencé à en explorer le potentiel comme Lightricks, Anki, Meograph, l’Université du Kentucky et le Massachusetts Institute of Technology (MIT). FacioMetrics évoque aussi un réseau social mais on ignore s’il s’agissait de Facebook, commente VentureBeat.

Un porte-parole de Facebook se montre satisfait de l’arrivée de FacioMetrics dans la sphère Facebook qui devrait apporter de nouveaux effets ludiques sur les photos et les vidéos à partager via ses apps communautaires.

« Nous allons être en mesure d’avancer sur nos travaux à une échelle incroyable en touchant le monde entier », commente Fernando De La Torre, CEO de FacioMetrics. Son message officialisant le rapprochement apparaît sur la page d’accueil du site Web de sa start-up absorbée.

Facebook dispose de 1,17 milliard d’utilisateurs actifs au dernier pointage.

En juin 2012, le réseau social avait déjà acquis une start-up dédiée au potentiel de la reconnaissance faciale : Face.com. Elle avait été racheté pour un montant situé dans une fourchette 80 à 100 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur