Facebook frappé par une attaque par adware

Cloud

Plus d’un millions d’utilisateurs seraient déjà affectés par l’application adware Zango.

Les utilisateurs de Facebook ont reçu une mise en garde concernant une nouvelle application du site communautaire contenant des logiciels publicitaires. Secret Crush contient un téléchargement du programme publicitaire Zango qui se propage automatiquement chez cinq contacts de l’utilisateur. À en croire l’expert en sécurité Fortinet, 3 % des utilisateurs de Facebook auraient déjà été infectés, ce qui représente plus d’un million d’ordinateurs.

“Les applications de plate-forme Facebook sont aujourd’hui développées dans un but lucratif et non plus seulement pour le plaisir, mais cela ne signifie pas que tous les widgets sont malveillants”, précise Guillaume Lovet, responsable de l’équipe européenne de recherche en sécurité de Fortinet. “Il existe des moyens honnêtes de générer des profits sur Facebook, mais les utilisateurs doivent faire preuve de discernement et utiliser leurs systèmes de protection pour éviter les arnaques et abus.

Selon Guillaume Lovet, les sites de réseaux sociaux peuvent devenir rapidement des lieux dangereux et les utilisateurs non-avertis ou qui utilisent des navigateurs non patchés courent un risque majeur.

Le logiciel publicitaire s’est rapidement propagé dans la mesure où les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir installer de nouvelles applications sur Facebook. Une pratique qu’ils ont pourtant appris à ne pas suivre avec les pièces jointes de messages électroniques.

(Traduction de l’article Facebook hit by adware attack de Vnunet.com en date du 3 janvier 2008.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur