Facebook joue à l’apprenti docteur

Mobilité

En partenariat avec Intel, Facebook propose une application pour partager la puissance de calcul des ordinateurs et aider la recherche médicale.

Facebook ne sert plus aujourd’hui qu’à laisser des dizaines de messages par jour sur le “wall” de ses prétendus amis. La plate-forme communautaire développe aussi ses aspirations humanitaires en proposant à ses 250 millions de membres une nouvelle application en mode bêta : Progress Thru Processors.

Développée par Intel et proposée également en partenariat avec l’organisation à but non lucratif GridRepublic, cette application permet aux utilisateurs de Facebook qui l’auront téléchargée de partager une partie de la puissance de calcul du processeur de leur ordinateur pour les allouer aux scientifiques qui en ont besoin pour effectuer des recherches scientifiques complexes, dans des domaines comme la lutte contre le cancer, la maladie d’Alzheimer, le sida ou le paludisme.

Après avoir choisi de télécharger gratuitement l’application Progress Thru Processors sur Facebook, l’internaute choisit les causes qu’il veut soutenir. Un petit compte personnel est ensuite créé, permettant d’activer l’application et le partage de puissance de calcul. Le programme se déclenche ensuite automatiquement à chaque fois que l’ordinateur est allumé, sans en ralentir le fonctionnement, précise Intel. “Nous avons le pouvoir de faire la différence” : tel est le slogan de cette opération…

L'application Progress Thru >Processors
L'application Progress Thru Processors