Blockchain : David Marcus va diriger la nouvelle activité de Facebook

ManagementMarketingNominationsRessources humainesSocial Media

Une entité dédiée à la blockchain apparaît dans l’organigramme de Facebook, objet d’une réorganisation sans précédent qui touche le top management.

Redresser la barre du navire Facebook face à des dérives comme les fake news, les ingérences étatiques et la diffusion virale de messages haineux : c’était la principale résolution de Mark Zuckerberg pour 2018.

Il est tentant d’établir un parallèle avec la réorganisation sans précédent à laquelle le groupe vient de procéder.

Mark Zuckerberg reste au sommet d’un organigramme qui comprend désormais trois divisions à la hiérarchie moins horizontale.

L’un d’entre elles, baptisée « Family of apps », regroupe les quatre produits phares de l’entreprise : Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp.

Chris Cox, 35 ans, en prend la direction. Il laisse la responsabilité de l’app Facebook à Will Cathcart, arrivé dans la société en 2010 et dernièrement aux commandes de l’équipe qui travaillé sur le service de rencontres Facebook Dating.

Instagram reste piloté par son cofondateur et dirigeant historique Kevin Systrom. Du côté de WhatsApp, Jan Koum, dont le départ a été officialisé la semaine passée, est remplacé par Chris Daniels. Cet ancien de Microsoft, travaillant pour Facebook depuis 2011, supervisait dernièrement le projet Internet.org voué à connecter les régions reculées du globe.

Blockchain : Facebook se dévoile

Messenger aussi change de tête : le numéro deux Stan Chudnovsky, chez Facebook depuis 2015, prend les commandes. Il succède à David Marcus, investi aux rênes d’une nouvelle équipe qui se concentrera sur les projets blockchain.

Mark Zuckerberg avait, dans le cadre de ses vœux 2018, manifesté un intérêt vis-à-vis des technologies de chiffrement et des crypto-monnaies. Il avait également évoqué la gestion des services et des contenus par la voie d’architectures de plates-formes décentralisées.

L’équipe blockchain compte pour l’heure moins d’une dizaine de personnes. Parmi elles, des anciens d’Instagram : James Everingham (responsable ingénierie ; ex-Yahoo) et Kevin Weil (responsable produit, arrivé de Twitter en 2016 ; Adam Mosseri, ancien responsable du fil d’actualités de Facebook, prend sa suite).

Elle est intégrée dans la division « New platforms + infrastructure », que supervise Mike Schroepfer, CTO de Facebook. Même chose pour la branche IA, que Jérôme Pesenti – arrivé d’IBM, où il était responsable de la plate-forme Watson – dirige depuis quelques semaines.

La division « New platforms + infrastructure » inclut aussi les activités dans la réalité virtuelle / augmentée, chapeautées par Andrew « Boz » Bosworth (12 ans d’expérience chez Facebook ; il a notamment été chargé de la publicité). Ainsi qu’une entité ingénierie dirigée par Jay Parikh, qui occupa des fonctions similaires chez Akamai.

Les rênes de la troisième division, nommée « Central product services », reviennent à Javier Olivan. L’intéressé était arrivé chez Facebook en 2007 pour superviser le développement international. Lui avait ensuite été confiée la stratégie globale de croissance.

La branche Publicité reste dirigée, comme depuis 2014, par Mark Rabkin (ex-Google). La partie Analytics, qui comprend notamment la data science associée au marketing, demeure pilotée par Alex Schultz. Pas non plus de changement pour la gestion de la communauté et des produits associés (« Social Good ») : Naomi Gleit en reste responsable, comme depuis 2005.

Les postes évoluent aussi en communication. Caryn Marooney conserve la prérogative sur les produits, tandis que Rachel Whetstone, arrivée l’été dernier en provenance d’Uber, prend la main sur les annonces corporate.

Crédit photo : Philippe Guerrier


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur