Facebook relance la machine e-commerce

E-commerceMarketingSocial Media
facebook-commerce-electronique
4 63

Les 45 millions d’entreprises actives sur Facebook vont bénéficier de nouveaux outils pour promouvoir leurs produits et les vendre directement sur le réseau social.

De la multinationale au petit commerce local, 45 millions d’entreprises ont ouvert une page Facebook. Mais elles sont encore peu nombreuses à y vendre directement leurs produits et services.

Pour bouleverser ces habitudes, le réseau social explore la dimension marketplace.

Peu à peu, il enrichit ses pages entreprise pour faciliter la relation client, du conseil à l’achat… Tout en abordant des problématiques comme la e-réputation, en permettant la sauvegarde de conversations et la réponse à un commentaire public via un message privé ou encore en décernant des badges aux entreprises les plus réactives.

Cet été, les travaux se sont concentrés sur deux sections qui seront présentées sous forme d’onglets dans l’app mobile Facebook.

Le premier, baptisé « Shop », permettra la mise en avant de produits (il est question d’un classement par proximité géographique) et mettra en application le principe du « call-to-action ».

Pour inciter l’internaute à entreprendre certaines actions, divers boutons vont faire leur apparition sous la photo de couverture des pages. L’un d’entre eux, monté en partenariat avec Shopify, permettra de réaliser un achat, par défaut sans quitter l’application.

D’autres actions pourront être déclenchées ; notamment la prise de contact, que ce soit par un appel téléphonique, un message électronique ou une discussion instantanée. Le tout est en cours de test, à l’instar de l’onglet « Services », qui pourra être positionné à côté de « Shop » pour afficher une liste de prestations.

On surveillera le développement de l’assistant virtuel M, sorte de Siri intégré dans Messenger et qui devrait faciliter la commande de produits et services. Pour l’heure, le discours s’oriente plutôt sur le côté « pratique » des pages Facebook, qui évitent, dans l’absolu, de créer un site Web.

Reste, pour la société Internet de Mark Zuckerberg, à définir un modèle économique, sans doute basé pour partie sur la promotion publicitaire des pages avec des formats sur mesure.

Crédit photo : Voyagerix – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur