Facebook s’en va-t-en guerre contre Power.com

Mobilité

La plate-forme américaine porte plainte contre l’agrégateur brésilien de services Internet pour violation de propriété intellectuelle et de marque déposée.

Facebook n’aime pas que l’on marche sur ses plates-bandes… Le réseau social américain a décidé d’attaquer l’agrégateur de réseaux sociaux  Power.com pour violation de propriété intellectuelle et de marque déposée.

La jeune pousse brésilienne propose, via son portail web, de regrouper sur une même interface ses réseaux sociaux préférés (MySpace, Facebook, Orkut, MSN et même Hotmail) et d’y accéder en un clic grâce à ses identifiants et mots de passe habituels. Power.com permet ainsi de gérer ses différents réseaux en temps réel à partir d’un seul et unique site.

Comme le souligne la plainte révélée par le quotidien The New York Times, Power.com aurait fait subir à Facebook des “dommages irréparables et incalculables”. La plate-forme communautaire américaine estime que Power.com lui fait de la concurrence déloyale.

Car Power.com permet aux internautes de consulter des contenus issus directement de Facebook sans passer par une connexion par sa propre plate-forme. De plus, le service mis en cause demande l’identifiant et le mot de passe des membres inscrits sur Facebook alors que ses derniers ne s’y connectent pas directement.

Facebook Connect : Power.com d’accord sur le principe

Selon la plainte déposée par Facebook, Power.com “offre un produit qui sollicite, stocke et utilise les informations relatives à l’identification sur Facebook pour accéder à des données stockées sur les ordinateurs de Facebook sans autorisation et pour afficher des informations soumises au copyright de Facebook sans permission”.

Lors de discussions qui ont duré plus d’un mois entre les deux parties, Facebook a proposé à Power.com d’utiliser sur son site Facebook Connect, un système d’identité virtuelle étendu permettant de se connecter sur des sites tiers à partir de son compte Facebook, en utilisant un même identifiant et mot de passe.

D’accord sur le principe, Steve Vachani, le fondateur de Power.com, a déclaré que le service Facebook Connect serait intégré à son portail d’ici la fin janvier. En attendant, dès le dépôt de plainte effectué par Facebook, Power.com a préféré couper l’accès à Facebook à partir de son portail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur