FAI et éditeurs s’entendent sur un kiosque Internet commun

Mobilité

Six fournisseurs d’accès et trois groupements du Net lancent Internet Plus, une solution destinée à faciliter la facturation de services en micropaiement.

Généraliser “l’achat d’un service en deux clics” dans le cadre de micropaiements, tel est le principal objectif d’Internet Plus. Cette nouvelle association réunit six fournisseurs d’accès Internet (AOL, Club Internet, Cegetel, Neuf Télécom, Tiscali et Wanadoo) et trois groupements de professionnels du Net (Acsel, Geste et GFII*). Ces acteurs du Net se sont regroupés pour mettre en place la plate-forme Internet Plus (avec une interface et une ergonomie identiques ainsi qu’un logo commun) destinée à la facturation de services commandés sur tous les portails.

Des commissions variables

D’ici le mois de juillet, une centaine d’éditeurs devraient intégrer ce programme. L’association propose une grille de reversement plutôt motivante pour les éditeurs. Les taux de rétribution sont déterminés par paliers en fonction des tarifs pratiqués. Ainsi, pour un service facturé moins de 1 euro TTC, l’éditeur reçoit une commission de 70 %. Pour un service coûtant entre 10 et 15 euros, le taux passe à 85 %.

D’ici l’automne 2005, tous les FAI membres de l’association Internet Plus auront installé cette fonctionnalité de micropaiement sur leurs portails respectifs. Des prestataires techniques “agréés” sont mis à contribution dans ce dispositif payant comme AtosOrigin, CVF, Jet Multimédia, Prosodie et SDV. Une déclinaison de kiosque payant pour les micro-achats en entreprise devrait être développée fin 2005.

* L’Acsel est l’Association du commerce et des services en ligne, le Geste est le Groupement des éditeurs de services en ligne tandis que le GFII est le Groupement français de l’industrie de l’information.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur