Faille Internet Explorer : Microsoft prend les devants

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Un expert en sécurité a découvert une nouvelle faille dans le navigateur de Microsoft. L’éditeur a aussitôt publié un bulletin d’alerte en attendant le correctif dans le prochain patch tuesday.

C’est la deuxième faille importante de navigateur Internet Explorer identifiée en moins d’un mois.

Elle a été découverte par Alvarez Medina, un expert en sécurité qui travaille pour Core Security Technologies.

Néanmoins, Microsoft a pris les devants en publiant un bulletin d’alerte de sécurité pour une vulnérabilité affectant Internet Explorer 6, 7 et 8.

Elle concerne les utilisateurs du système Windows XP et les autres plates-formes dont le mode protégé serait désactivé.

Cette faille permet à un individu malveillant d’accéder à tout ou partie du contenu d’un ordinateur par le biais d’un site Web piégé.

L’éditeur aurait été informé de cette vulnérabilité il y a quelques semaines.

Pour se protéger, les utilisateurs peuvent suivre les recommandations de Microsoft accessibles dans le bulletin de sécurité.

“À ce jour, Microsoft n’a pas connaissance d’attaques tentant d’utiliser cette vulnérabilité” , précise l’éditeur qui devrait publier un correctif dans son prochain patch tuesday (bulletin mensuel de correctifs des plates-formes Windows).

Parallèlement, une preuve de concept (proof of concept en anglais) devrait être diffusée par le chercheur à l’origine de la découverte dès la sortie du correctif.

Fait exceptionnel,  le 18 janvier dernier, le Certa (Centre d’expertise gouvernemental de réponse et de traitement des attaques informatiques) avait déconseillé l’utilisation d’Internet Explorer jusqu’à la publication d’un premier correctif.

La faille, jugée critique, avait permis de mener une cyber-attaque d’envergure en Chine contre une vingtaine de grandes firmes, dont Google et Adobe. Elle a été corrigée le 21 janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur