Faismedevoirs.com annonce sa fermeture définitive

Mobilité

A peine ouvert, le service, qui voulait faire les devoirs à la place des élèves, ferme ses portes. Une mauvaise idée, concède l’équipe fondatrice.

La situation a évolué très rapidement du côté du nouveau site Faismesdevoirs.com qui prêtait déjà à polémique avant son ouverture officielle.

Après un lancement survenu jeudi, le service en ligne, qui s’engageait à faire les devoirs à la place des élèves contre rémunération, a été coupé trois heures plus tard en raison de son affluence.

Vendredi après-midi, sur la page d’accueil du service, il était indiqué que le site Web avait été coupé en raison de l’affluence et invitait les internautes à revenir lundi, le temps de redémarrer les serveurs et de proposer un accès convenable. 

Nous avons été confrontés à une soucis techniques au niveau des serveurs“, explique Stephan Boukris, co-fondateur du site, joint vendredi après-midi par la rédaction de Vnunet.fr. “Nous avons enregistré une affluence de 80.000 visiteurs uniques en trois heures“.

Les serveurs ont très vite été dans l’incapacité de gérer le fort afflux de requêtes, ce qui a nécessité une  fermeture temporaire du site. Il était entendu que le service serait de nouveau disponible rapidement.

Des tests, effectués ce week-end et de nouveaux serveurs devraient permettre un redémarrage du site à partir de lundi (donc le 9 mars). L’équipe devrait mettre ce temps à profit pour commencer à corriger les copies reçues.

Nous avons reçu plus d’une centaine de devoirs. Les copies doivent toutes être rendues demain à 14h. Nous avons du boulot “, glisse, en guise d’au revoir, Stéphane Boukris. Mais jusqu’ici, ce ne devait pas être un adieu…

Faismesdevois fait ses valises

Vendredi soir, la donne a changé radicalement. Sur France Info, le même Stéphane Boukris annonce que Faismesdevoirs.com ferme ses portes…définitivement.

Presque sous forme de mea culpa, le co-fondateur affirme que les prestations du site Internet pouvaient davantage nuire à la nouvelle génération qu’à contribuer à son épanouissement. “J’en ai discuté avec mon équipe et nous avons décidé de fermer le service.”

Il est vrai que le service en ligne destiné aux élèves était plutôt gonflé. Pour une somme comprise entre 5 et 30 euros, Faismesdevoirs.com s’engageait à  faire les exercices scolaires à la place des lycéens et collégiens. 

Un ligne directrice qui avait provoqué un tollé au sein du ministère de l’Education nationale mais aussi parmi les syndicats des parents d’élèves.

Un bel e-pitaphe
Sur la page d’accueil de Faismesdevoirs, l’équipe avait déjà laissé un message daté du vendredi 6 mars à 18h00. “Il y a bientôt un mois, nous avons eu l’idée de mettre à disposition des internautes un outil pédagogique innovant”, peut-on lire. “Nous tenons à vous présenter toutes nos excuses dans la mesure où nous réalisons à ce jour, à quel point ce site va à l’encontre de nos propres valeurs.” Le message d’adieu se poursuit : “Enfin, nous souhaitons faire en sorte que les générations futures soient meilleures que les précédentes, et FaisMesDevoirs.com ne pourra en rien y contribuer. Les nouvelles technologies doivent servir à nous améliorer et non à nous assister.” Un bel épitaphe pour clôturer un site Internet.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur