Festival de la French Tech : le printemps du numérique français

Régulations
festival-french-tech

Tout au long du mois de juin, une série de manifestations permet de découvrir l’ecosystème IT français sous divers angle. “Pour soutenir l’émergence d’une start-up république.”

Ca change de la traditionnelle Fête de l’Internet. Tout au long du mois de juin, il est possible de découvrir le potentiel d’innovation à travers les réseaux des start-ups et des entrepreneurs dans toute la France.

Sous la houlette du gouvernement (mais sous l’impulsion initiale de Fleur Pellerin, ex-ministre déléguée en charge de l’Economie numérique), le Festival de la French Tech propose du 4 au 27 juin une série de manifestations dans divers univers high-tech : start-up Internet, e-santé, biotechnologies, technologies vertes…Une page Web sur le site officiel French Tech permet de voir l’organisation globale sur le mois.

Et cela commençait dès ce soir avec Les Talents du numérique sous la houlette du Syntec Numerique organisé sur Paris.

On peut noter trois temps forts dans ce programme. Futur en Seine constituera le grand festival du numérique (du 12 au 15 juin au CNAM à Paris).

Parallèlement, du 12 au 14 juin, sous la bannière Startup Assembly, le public pourra découvrir l’univers des start-up en rencontrant fondateurs et collaborateurs directement dans leurs locaux.

Pour boucler le tour, rendez-vous est pris à New York pour la French Touch Conférence (26 et 27 juin). Ce sera l’occasion “de valoriser les talents et les start-up Made in France”, selon Gaël Duval, co-fondateur de France Digitale (et président du comparateur Jechange.fr) en charge de la promotion de l’événement.

“Nous avons besoin de l’engagement de tous les acteurs, et celui de l’État est évidemment capital pour soutenir l’émergence d’une véritable start-up république”, déclare-t-il dans un entretien accordé à Silicon.fr. “Par ailleurs, nous attendons que le soutien du gouvernement se fasse aussi par d’autres moyens, comme le ‘visa développeur’, qui permettrait de faciliter la venue de talents américains, chinois, indiens ou encore africains ou russes souhaitant rejoindre les rangs des créateurs de l’innovation en France.”

Un dossier sur lequel Axelle Lemaire, qui succède à Fleur Pellerin au commande du numérique gouvernemental, devrait plancher en priorité.

Rappelons que les financements de l’Initiative French Tech dédiés aux accélérateurs (200 millions d’euros) et à l’attractivité internationale (15 millions d’euros) s’inscrivent dans le Programme d’investissements d’avenir.

Liste des partenaires du Festival de la French Tech : Bpifrance, France Biotech, France Digitale, France Info, France Télévisions, Futur en Seine, InnoTechMed, Startup Assembly

Voici l’agenda officiel du programme sur le mois :
Web2Day à Nantes, du 4 au 6 juin;
Les Talents du numérique à Paris, le 4 juin;
Printemps Numérique à Compiègne, le 5 juin;
Connec’Sud à Montpellier, le 5 juin;
France Digital Day à Paris, le 11 juin;
Salon des entrepreneurs à Lyon, les 11 et 12 juin;
Soirée French Tech Rennes, le 12 juin Le Liberté;
Lille’s Tech Days du 12 au 18 juin;
Start Up Week end à Mulhouse, du 13 au 15 juin;
Geeks on a Farm à Strasbourg du 13 au 18 juin;
Connected Conference à Paris, les 18 et 19 juin;
Maker Faire à Paris, les 21 et 22 juin;
#NWX à Rouen, le 26 juin;
Innovative City, à Nice les 25 et 26 juin;
La French Touch Conférence, à New York les 26 et 27 juin.

Quiz : Connaissez-vous le crowdfunding ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur