Fibre optique : CitéFibre tombe dans l’escarcelle d’Iliad/Free

Mobilité

Le FAI 100% fibre optique à domicile va servir d’éclaireur à la maison-mère
de Free dans le domaine du très haut débit.

A peine émergent en France, le marché de la fibre optique à domicile (FTTH) connaît déjà un premier signe de concentration. Le groupe Iliad vient d’annoncer l’acquisition de CitéFibre. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé mais Iliad précise que Nicominvest et les fondateurs de CitéFibre vont céder leurs actions, soit 99,51 % du capital social de la société.

Les 25 salariés de l’opérateur parisien vont intégrer les équipes d’Iliad, “notamment en ce qui concerne le câblage vertical des immeubles”, précise le groupe. Créé en 2004, l’opérateur de fibre optique parisien a lancé ses premières offres commerciales fin 2005 (voir édition du 9 novembre 2005) et s’était introduit sur le Marché Libre d’Euronext Paris dans la foulée (voir édition du 30 novembre 2005). Aujoud’hui, l’opérateur très haut débit compte plus de 500 clients.

La maison-mère de Free n’aurait pas réalisé cette transaction pour mettre uniquement la main sur la petite base d’abonnés. Elle serait davantage intéressée par le réseau de fibre optique en cours de déploiement par CitéFibre. Celui-ci compte déjà 3 000 kilomètres de fibres reliées à 130 bâtiments situés dans le 15e arrondissement de Paris. Ce qui représente un total de 4 000 foyers raccordables.

“Iliad renforce ainsi ses atouts et son avance dans le développement de la fibre optique en France, dans la lignée de l’annonce du 11 septembre 2006 “, confirme le groupe. Récemment, Free a annoncé un vaste programme de déploiement d’un réseau à très haut débit sur fibre optique dans lequel l’opéra teur va investir 1 milliard d’euros (voir édition du 14 septembre 2006).

Les abonnés de CiteFibre, premiers servis pour la Freebox Optique ?

Iliad n’a pas souhaité apporter de commentaires supplémentaires à l’annonce. “Il est trop tôt pour donner des précisions qui viendront par la suite “, commente le service de presse de Free. Nous ne saurons pas si les abonnés de CitéFibre seront les premiers clients de l’offre Freebox Optique qui devrait être commercialisée à 29,99 euros par mois dès son lancement début 2007. CitéFibre propose un forfait triple play Internet-téléphonie illimité-TV avec hotline gratuite pour un tarif double du forfait haut débit de Free.

CitéFibre se positionne en concurrence d’Erenis qui câble lui aussi la capitale et une partie de la banlieue en fibre optique (voir édition du 15 septembre 2006). Mais, contrairement à CitéFibre, Erenis s’appuie sur les technologies VDSL sur paire de cuivre pour relier les abonnés finaux à son réseau de fibre optiques, ce qui évite le câblage des immeubles et accélère le déploiement du très haut débit. Mais la technologie serait moins évolutive sur le long terme. Une architecture réseau qui pourrait cependant intéresser Neuf Cegetel. Celui-ci n’a pas caché ses ambitions liées à la fibre optique à l’occasion de la présentation de son introduction en bourse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur