Fibre optique : Eric Besson remet de l’ordre dans les initiatives des opérateurs

Cloud

Un “comité de pilotage du déploiement de la fibre optique” va lier l’Arcep et les opérateurs. En marge, Numericable se rapproche de France Telecom et SFR. 

Le déploiement confus de la fibre optique et en ordre dispersé, cela suffit. Le 16 décembre, Eric Besson, secrétaire d’Etat au Développement de l’économie numérique, a réuni les opérateurs concernés en vue de lancer l’expérimentation et la spécification de deux modèles de réseau (mono-fibre et multi-fibres) pour le développement du réseau très haut débit.

Face aux tergiversations et à la mésentente des opérateurs, le gouvernement instaure un “comité de pilotage du déploiement de la fibre optique”, sous le contrôle de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

Six opérateurs – Orange, SFR, Free, Numéricable, Seaqualum et Axione – vont participer à ce comité, ainsi qu’aux expérimentations qui seront menées. Chaque FAI sera libre d’expérimenter le ou les modèles qu’il souhaite.

Le comité rendra ses conclusions d’ici le 31 mars 2009 : pour la partie verticale du déploiement (dans les immeuble), il devra trancher entre la technologie mono-fibre défendue par Orange et la solution multi-fibres prônée par Free.

Trio Numericable – France Telecom – SFR

Dans le prolongement de l’instauration de ce comité, Numericable a conclu un accord avec France Telecom et SFR. Tout en réitérant sa volonté de respecter le cadre de la loi de Modernisation de l’Economie, le câblo-opérateur s’associe à deux des trois principaux opérateurs en France pour mener des tests de déploiement de la fibre optique.

“Les habitants de chaque immeuble des zones concernées par l’expérimentation auront ainsi le choix entre au moins trois opérateurs”, assure Numericable. Et la porte resterait ouverte pour Free.

Actuellement, 150 000 foyers français sont raccordés à la fibre optique, dont 100 000 via le réseau câblé de Numéricable (en mode Fiber To The Building alors que les autres opérateurs prônent un déploiement Fiber To The Home).

Eric Besson a évoqué un effort d’investissement de 10 milliards d’euros sur dix ans. Le gouvernement veut afficher 4 millions de foyers FTTH d’ici 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur