Fibre optique : les opérateurs délimitent leurs zones de tests

Mobilité

Des expérimentations inter-opérateurs seront menées à Paris et en province pour caler les règles de mutualisation des réseaux d’ici mi-2009.

Au nom du déploiement du très haut débit, il y avait du beau monde dans les locaux de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) : Jérôme Yomtov et Pierre Danon (Numéricable), Franck Esser et Arnaud Lucaussy (SFR), Jean-Yves Larrouturou, Eric Debroeck et Yves Parfait (France Télécom), Xavier Niel et Maxime Lombardini (Free)… Les photos sont disponibles sur le site Internet de l’Arcep.

Mardi, les principaux opérateurs impliqués dans le déploiement de la fibre en France, ainsi que deux délégataires de service public (Axione et Sequalum en l’occcurence), s’étaient donnés rendez-vous à l’Arcep pour avancer sur la question du déploiement de la fibre optique en France. Le gouvernement a franchi une étape décisive en publiant au Journal Officiel trois décrets d’application attendus dans ce sens (voir encadré en bas d’article).

Trois principaux points ont été abordés : les opérateurs ont signé des conventions d’expérimentation en vue du déploiement de la fibre dans les immeubles qui seront réalisées d’ici au 31 mars 2009. Une liste de 2000 foyers sur une quinzaine de site sur Paris a été arrêtée pour mener à bien ces tests. Sachant que l’Arcep et les opérateurs prévoient aussi d’en effectuer dans des grandes villes en province.

Cadre fixé d’ici mi-2009

Rappelons l’objectif de ces expérimentations : déterminer les conditions de mutualisation de la fibre au sein des immeubles. Ce qui constitue le principal point d’anicroche entre opérateurs. Ces derniers ont accepté de “participer à un processus d’évaluation sur la base d’une méthodologie partagée”, précise l’Arcep.

Autant d’éléments qui permettront d’alimenter un premier “tableau de bord sur le déploiement de la fibre en France” qui sera progressivement enrichi. D’ici juillet 2009, l’Arcep compte préciser le cadre réglementaire sur la mutualisation.

LME : encore deux décrets attendus
Les opérateurs attendent encore la publication des deux derniers décrets d’application concernant le volet de la fibre optique inscrit dans la loi sur la Modernisation de l’économie. Selon l’Arcep, le Premier ministre a indiqué qu’elle est attendue “prochainement”. Vendredi 16 janvier, un premier jet de trois décrets sur le très haut débit avait été promulgué.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur