Fil High-Tech : 21 mois avec sursis pour le créateur de Sasser

Mobilité
Information - news

Et aussi : La SEC abandonne son enquête sur Business Objects – Yahoo améliore la recherche à partir de mobiles – Téléphonie mobile : Disney s’associe à Sprint.

? 21 mois avec sursis pour le créateur de Sasser Un tribunal de Verden a condamné, vendredi 8 juillet, le jeune Allemand auteur du virus Sasser à un an et neuf mois de prison avec sursis. Ce virus s’était répandu sur des centaines de milliers d’ordinateurs au cours de l’année dernière (voir édition du 3 mai 2004), causant ainsi des dommages considérables notamment dans les entreprises. Pas moins de 143 plaintes avaient été déposées par diverses sociétés et administrations contre le responsable de ce fléau. ? La SEC abandonne son enquête sur Business Objects La Securities and Exchange Commission (SEC), équivalent américain de l’Autorité des marchés financiers française, a informé l’éditeur Business Objects de l’arrêt officiel de l’enquête qu’elle menait à son sujet. Le numéro un des logiciels de business intelligence, à qui il était reproché de ne pas avoir respecté ses obligations de publication périodique, ne fera donc l’objet d’aucune action en justice. ? Yahoo améliore la recherche à partir de mobiles Yahoo vient d’ajouter à son service de recherche en ligne deux nouvelles fonctionnalités accessibles à partir de téléphones mobiles. En envoyant un SMS au 92466 (correspondant aux lettres YAHOO sur un clavier téléphonique), les abonnés de Sprint, Cingular et Verizon pourront recevoir des informations sur des entreprises, la météo ou la Bourse. La seconde innovation est la possibilité de consulter le moteur de recherche à partir d’un téléphone Wap. ? Téléphonie mobile : Disney s’associe à Sprint Le géant Walt Disney Company a annoncé la création prochaine, en collaboration avec l’opérateur américain Sprint, d’un service de téléphonie mobile destiné à une cible familiale. Des services de divertissement seront proposés en plus des appels vocaux. Selon le président de la filiale Internet du groupe, Disney n’attend pas de retour sur investissement dans les prochaines années mais seulement à long terme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur