Fil IT-Business : Packard Bell / Acer, eBay, Bouygues Telecom, Union européenne, Comcast

Cloud
Information - news

Les titres au complet : La Commission européenne valide le rachat de Packard Bell par Acer – Royaume-Uni : un portable du Home Office retrouvé sur eBay – Pas d’ADSL avant 2009 chez Bouygues Télécom – UE : 55 millions d’euros pour protéger les mineurs sur Internet – US : Comcast accusé d’avoir choisir le public de son audience

Fil IT Pro

La Commission européenne valide le rachat de Packard Bell par Acer
La Commission européenne a donné son feu vert au rachat de Packard Bell par Acer. Malgré la concentration induite par la manoeuvre, Bruxelles considère que le marché reste suffisamment concurrentiel pour que cette acquisition ne génère pas de distorsion. En 2008, Acer, augmenté de Packard Bell, espère vendre 25 millions d’ordinateurs et atteindre la première place sur le marché des portables en Europe.

Royaume-Uni : un portable du Home Office retrouvépar un réparateur
Selon Silicon (groupe NetMediaEurope), une nouvelle affaire de perte de données secoue le Royaume-Uni. A l’origine : un banal PC portable acheté sur eBay et apporté chez un réparateur par son nouveau propriétaire. Puis la découverte par le technicien d’un disque estampillé “Home Office” et confidentiel défense.

Fil IT grand public

Pas d’ADSL avant 2009 chez Bouygues Télécom
Bouygues avait fait part de ses intentions de se lancer sur le marché de l’accès Internet ADSL, notamment en signant des accords de réseau avec Neuf Cegetel en septembre 2007. On s’attendait donc à une offre pour 2008. Il faudra patienter un peu plus. Par la voix de son président Philippe Montagner, l’opérateur a annoncé que les premiers tests utilisateurs débuteraient en octobre 2008. Le lancement commercial de la “box” n’interviendra qu’en 2009.

UE : 55 millions d’euros pour protéger les mineurs sur Internet
La Commission européenne va accorder 55 milions d’euros pour la protection des mineurs sur Internet. Le programme ne portera pas sur les contenus mais, entre autres, sur l’usage des réseaux sociaux pour prendre contact avec des mineurs pour les manipuler et les abuser. Un site Web et des “hotlines” seront notamment financés pour permettre aux utilisateurs d’effectuer des signalements.

US : Comcast accusé d’avoir choisir le public de son audience
Rien ne va plus pour Comcast aux Etats-Unis. Accusé de brider – injustement – les connexions P2P de ses abonnés, le câblo-opérateur est aux prises avec une nouvelle affaire, révélée par le très sérieux Washington Post. Ce dernier affirme qu’il aurait invité à son audience par la FCC (Federal Communication Commission) “trois douzaines” de “seat warmers”, à savoir des spectateurs qu’il a payés pour empêcher d’autres d’accéder à la salle .


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur