Fil IT-Business : Voyages-sncf.com, Siemens – T Systems, Yahoo, Pirates-Ovni

Mobilité

Les titres au complet : Les réservations en panne pendant plus de 24 heures sur Voyages-sncf.com Réseaux : Siemens étend son contrat avec T Systems – J’en ai marre, je vends à perte mes actions Yahoo – Le pirate, qui rêvait de X-Files, rattrapé par la justice américaine.

Les réservations en panne pendant plus de 24 heures sur Voyages-sncf.com
Selon l’AFP, la réservation des billets de train sur Voyages-sncf.com a subi une panne de plus de 30 heures entre mardi matin et mercredi midi. Mais il fonctionnait de nouveau dans l’après-midi, selon SNCF. Selon Christophe Léon, directeur marketing du site, une “défaillance matérielle” est à l’origine de la panne survenu lors d’une opération de maintenance hebdomadaire.

Réseaux : Siemens étend son contrat avec T-Systems
Siemens a confié à T-Systems l’opération de son réseau en Allemagne et dans 22 pays d’Europe de l’Est et du Nord pour trois ans de plus. Le contrat international majeur sera prolongé jusqu’en septembre 2011 “avec un montant dans le milieu des nombres à deux chiffres en millions d’euros”, peut-on lire sur le communiqué de presse. Le nouveau contrat inclut le développement continu du réseau existant pour accompagner l’expansion commerciale de Siemens dans chaque pays. La division Entreprises de Deutsche Telekom fournira des accès et des lignes à plus de 400 sites de Siemens

J’en ai marre, je vends à perte mes actions Yahoo
Selon le San Francisco Chronicle de mardi, T. Boone Pickens, un milliardaire américain qui disposait 10 millions d’actions Yahoo (soit 0,7% du capital du groupe Internet), a revendu toutes ses actions… à perte. Un geste de mauvaise humeur pour protester contre la décision de la direction du groupe Internet de refuser un mariage avec Microsoft. “La direction de Yahoo est pathétique”, a-t-il confié au quotidien californien.

Le pirate, qui rêvait de X-Files, rattrapé par la justice américaine
Gary McKinnon, un pirate britannique appréhendé en 2002 après avoir pénétré dans les réseaux informatiques du Pentagone et de la Nasa, devrait bientôt être extradé aux États-Unis pour y être jugé. Une décision d’appel de la justice britannique l’oblige à se rendre aux autorités américaines afin qu’il soit jugé dans ce pays. Selon le ministère public américain, Gary McKinnon est notamment accusé d’avoir supprimé des fichiers contenant de précieuses informations liées aux attentats terroristes du 11 septembre 2001. De son côté, le pirate assure qu’il cherchait uniquement à obtenir des éléments de preuve à propos de la présence d’OVNI sur la Terre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur