Finance : Google toujours sur son petit nuage

Mobilité

Le moteur de recherche, qui annonce des résultats financiers 2006 en forte
hausse, veut se développer dans la mobilité et les supports multi-médias.

Plus que jamais, Google est en forme. Avec un peu plus de 3 milliards de dollars de bénéfices dégagés en 2006 contre 1,4 milliard en 2005, le moteur de recherche a plus que doublé ses revenus essentiellement issus de la publicité en ligne (essentiellement les liens sponsorisés). Son chiffre d’affaires total s’élève lui à 10,6 milliards de dollars (+73 % par rapport à 2005).

Selon le cabinet d’études eMarketer, Google aurait raflé 24 % du marché publicitaire américain. Un marché qui devrait progresser de 18 % cette année. En décembre 2006, Google a généré plus de 494 millions de pages vues (hors YouTube et ses 120 millions de pages) selon le cabinet de mesure d’audience Internet Comscore. Une performance en hausse de 13 % qui se paye le luxe de dépasser Yahoo (476,7 millions) et se rapproche sérieusement de la planète Microsoft (508,6 millions).

En 2007, Google se concentrera sur le développement des marchés du téléphone mobile. Le PDG Eric Schmidt souhaite renforcer la recherche sur les terminaux mobiles afin d’élargir un peu plus le nombre de ses supports publicitaires. De nouvelles formes d’annonces commerciales devraient voir le jour comme la combinaison des contenus de YouTube avec des publicités vidéo sur téléphone mobile. Des rumeurs évoquent par ailleurs un projet de téléphone mobile Google “à la iPhone d’Apple” mais dont les données seraient stockées en ligne. A confirmer.

Le géant de la recherche pourrait également expérimenter des vidéos interactives qui apparaissent sur des cartes en ligne ou qui déclenchent des appels téléphoniques vers un magasin. Google poursuivra par ailleurs ses expérimentation avec les média traditionnels, journaux et radio, mais aussi la télévision. La forme de l’intervention reste à définir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur