Financement start up – T1 2017 : le numérique en pole position (In Extenso)

CloudEntrepriseLevées de fondsStart-up
in-extenso-innovation-croissance-T1-2017-barometre-levee-fonds-start-up

Baromètre « In Extenso Innovation Croissance » : le secteur numérique au sens large concentre 115 opérations pour un montant total de 430 millions d’euros sur le premier trimestre 2017.

La deuxième édition du Baromètre des Levées de Fonds des start-up en France, réalisée par  In Extenso Innovation Croissance, recense 161 opérations pour un montant total de 646,95 millions d’euros sur le premier trimestre 2017.

« Les montants investis – tous secteurs confondus – ont progressé de 20% par rapport au 1ier trimestre 2016 », évoque Patricia Braun, Présidente Associée d’In Extenso Innovation Croissance.

Le secteur numérique au sens large (Internet & Services et Logiciels & Composants) demeure le plus actif, en volume ou en valeur, avec un nombre de 115 opérations (respectivement 56 et 59) pour un montant total de 430 millions d’euros.

Il représente 65% du montant total des levées tous secteurs confondus recensées sur le trimestre.

Vue sur le segment Internet et services en fonction de l’âge de la start-up :

In-Extenso-Innovation-Croissance-T1-2017-segment-Internet-services

Vue sur le segment logiciels et composants en fonction de l’âge de la start-up :

In-Extenso-Innovation-Croissance-T1-2017-segment-logiciels-composants

Ce sont des sociétés Internet franciliennes qui décrochent la palme des montants levés : Oodrive (stockage cloud, 65 millions d’euros), Vestiaire Collective (marketplace mode, 58 millions), Doctolib (déjà cité) mais aussi Qwant (moteur de recherche, 18,5 millions). La plateforme de recrutement Qapa s’est également distinguée avec 11 millions d’euros levés.

Sur les dix sociétés ayant moins de six ans d’activité au palmarès des plus grosses levées de fonds, 7 font partie des catégories « Internet & Services » et « Logiciels & Composants » : Doctolib (e-santé, 26 millions d’euros levés), Databerries (marketing digital, 15 millions), TravelCar (mobilité, 15 millions), Akaneo (solutions PIM, 11 millions).

Une vague de start-up FinTech suit le mouvement en ayant décroché chacun un montant autour de 5 millions d’euros : Care Labs (Chèque Santé dématérialisé), L’Addition (caisse enregistreuse sur iPad) et Yomoni (robo-advisor).

Plus globalement, le baromètre In Extenso Innovation Croissance pointe les dix plus gros deals du trimestre dans la catégorie « Internet & Services »

In-extenso-Innovation-Croissance-10-plus-gros-deals-internet-services-T1-2017

Même exercice pour la catégorie Logiciels & Composants :

In-Extenso-Innovation-Croissance-10-plus-gros-deals-logiciels-composants-T1-2017

Pour les deals de sociétés de moins de trois ans, on trouve aussi une pléthores de start-up numériques : Outre Yomoni, on recense Wity (gestion comptable dématérialisée, 4,7 millions), Ville-Pour-Tous (plateforme habitat, 3,5 millions d’euros), Chronotruck (plateforme de fret, 3,5 millions), Kap-Code (MedTech, 3 millions), Tilak Healtcare (e-santé, 2,5 millions), Lunchr (FoodTech, 2,5 millions d’euros), Fenotek (IoT, 2,2 millions) et Brigad (e-RH, 2,2 millions d’euros).

Dans la catégorie FinTech, on trouve quelques perles de financement concentrés sur le trimestre : Famoco (solution universelle de transactions, 11 millions d’euros levés), Resto Flash (tickets restaurants dématérialisés, 9 millions), Bankin’ (déjà évoqué), Ledger (blockchain, 7 millions d’euros) et Aston iTrade Finance ( financement du commerce, 6 millions).

Méthodologie (source : In Extenso)
Clôturée au 31 mars 2017, cette deuxième édition du baromètre porte sur les levées de fonds réalisées par des entreprises françaises auprès de Ventures capital au cours du premier trimestre 2017, à partir des bases de données de Capital Finance et Factiva.
Le classement porte sur le marché français uniquement et prend en considération le découpage des nouvelles régions.
Cette étude retient 4 secteurs comptant eux-mêmes 23 sous-secteurs – Internet & Services (Plateforme, e-Commerce, Fintech, Marketing Digital, IoT, autres), Logiciels et Composants (Saas ou Cloud, Logiciels traditionnels, Interface, Composants, autres), Life Sciences (Biotech, Medtech, Pharma, autres), Sciences de l’Ingénieur (Cleantech, Industrie, Matériaux et Procédés, autres), et Autres (Retail, Textile, Beauté, Restauration traditionnelle, autres).
Pour sa part, ITespresso.fr fournit un focus numérique. Pour avoir les résultats globaux tous secteurs confondus , rendez-vous sur le site Internet dédié In Extenso Innovation Croissance.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur