Firefox 34 : moins de Google et plus de technologies Web

Cloud
firefox-34

La dernière version stable de Firefox intègre un module de chat “sans plugins” et ne propose plus Google comme moteur de recherche par défaut dans certaines régions.

La Fondation Mozilla a publié une nouvelle version stable (34.0.5) de son navigateur Web Firefox pour les environnements Windows, OS X et Linux.

Conformément aux annonces réalisées ces dernières semaines, on constate des évolutions dans le moteur de recherche proposé par défaut. Aux Etats-Unis, Google est supplanté par Yahoo. C’est Yandex qui prend le relais dans plusieurs pays russophones.

Firefox 34 marque aussi l’intégration effective d’un module de chat audio-vidéo baptisé Firefox Hello et qui propose une expérience “sans plugins” en s’appuyant uniquement sur des technologies Web. L’ouverture d’un compte Mozilla n’est pas obligatoire, mais elle simplifie l’utilisation du service, compatible avec tout butineur supportant WebRTC (Firefox, Chrome et Opera).

Outre la prise en charge des protocoles HTTP2 et APLN (“Application-Layer Protocol Negociation”), les notes de version font état d’un grand chantier en matière de sécurité. Comme Apple, Google et Microsoft, Mozilla a réagi à la découverte d’une faille majeure dans SSL 3.0 en décidant de ne plus supporter cette ancienne mouture – 18 ans d’âge ; remplacée par TLS 1.0, 1.1 et 1.2 – du protocole de chiffrement utilisé pour sécuriser les connexions aux sites Web.

Au total, Firefox 34 élimine huit vulnérabilités, dont trois critiques permettant une prise de contrôle à distance de la machine de l’internaute. Bilan : une mise à jour du navigateur est vivement recommandée. Ces correctifs s’appliquent également à la messagerie électronique Thunderbird et à la suite Internet SeaMonkey, qui exploitent le même moteur que Firefox.

Parmi les nouveautés ciblant les développeurs figurent l’éditeur de code WebIDE et une version refondue du profileur. Des avancées issues de Firefox Developer Edition, présenté à la mi-novembre pour les 10 ans de Firefox. A noter également le support de l’API de chiffrement WebCrypto et de certains éléments tirés de l’ECMAScript 6 (JavaScript).

Comme le note Silicon.fr, Firefox 34 est aussi accessible sur Android, avec une refonte du thème de l’interface utilisateur et une prise en charge de la technologie Chromecast de Google, pour répliquer des pages Web sur un téléviseur.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les meilleures applications Android pour les pros ?

Crédit photo : chbaum – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur