Publicité : Firefox veut bloquer le retargeting… Nouveau coup dur pour Criteo

MarketingPublicité

Mozilla projette de bloquer, dans Firefox, certaines publicités jugées intrusives, mais aussi les systèmes de suivi des internautes à des fins de reciblage.

Criteo doit-il s’inquiéter de la feuille de route de Firefox ? Au 3e trimestre 2018, la fondation Mozilla, qui développe et distribue le navigateur, a l’intention d’y intégrer un système de blocage du cross-tracking, c’est-à-dire du suivi des internautes d’un site à l’autre à des fins de reciblage.

Une fonctionnalité qui va contrarier l’activité de Criteo, spécialiste français du retargeting publicitaire, déjà fragilisée par l’initiative d’Apple, qui a intégré, dans son navigateur Safari, l’ITP (« Intelligent Tracking Protection »).

Vers une fonction “adblocker” 

Activé par défaut aussi bien sur desktop que sur mobile, le dispositif de cross-tracking limite l’utilisation des cookies : au-delà de 24 heures après la dernière visite du site qui les émet, ils ne peuvent plus être exploités à des fins de reciblage.

Mozilla voit plus large : il est question de doter Firefox d’un adblocker.

Le terme n’est pas employé tel quel. La fondation préfère parler de la possibilité de « filtrer, par défaut, certains types de publicités », en activant une option dans les paramètres du navigateur.

Le périmètre de filtrage n’est pas encore arrêté, selon Mozilla. Le responsable produit Peter Dolanjski évoque néanmoins à Bleeping Computer la vidéo en lecture automatique avec son et les pop-up* internes.

Firefox permet déjà, dans l’absolu, de bloquer certains contenus publicitaires par le biais de la protection contre le pistage. Laquelle devrait faire l’objet d’une semi-automatisation pour bloquer, à la volée, les scripts qui « ralentissement significativement » le chargement des pages.

Au dernier pointage de StatCounter, le navigateur de Mozilla capte 5,5 % du marché mondial, contre 14,39 % pour Safari, quand Chrome en est à 57,46 %. NetMarketShare le crédite d’une part comparable : 5,87 %, contre 60,03 % pour le butineur de Google.

* Une extension a été mise à disposition des utilisateurs pour aider à constituer une base des URL de pages qui affichent des pop-up internes.

Crédit photo : Johnath via VisualHunt / CC BY-SA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur